Vivlio Color: Que vaut la première liseuse numérique à écran en couleurs?

EBOOKS « 20 Minutes » a testé la Vivlio Color, une tablette française dont l’écran en couleurs semble prometteur pour lire certains livres illustrés ou des BD

Christophe Séfrin

— 

Tik Tech: On a testé la liseuse Vivlio Color — 20 Minutes
  • Le constructeur lyonnais Vivlio lance en France la première liseuse numérique à écran en couleurs, la Vivlio Color, vendue 189 euros.
  • Avec son écran de 6 pouces, l’appareil d’un usage simple et agréable ouvre le champ des possibles pour découvrir des BD, mangas ou livres pour enfants sur un e-reader avec un nouveau confort d’usage.
  • Si la technologie est prometteuse, les couleurs affichées manquent encore vraiment de punch pour imposer la liseuse Color en concurrente aux ouvrages imprimés.

La lecture numérique prend des couleurs. Avec la Vivlio Color, finis les e-books tristounets en noir et blanc. Lancée à 189 euros, cette nouvelle liseuse promet un attrait supplémentaire à la lecture 2.0. Première du genre commercialisée en France, elle ouvre sans doute le champ des possibles vers de nouvelles lectures numériques, notamment celles de BD ou encore de magazines, mais aussi des jeux et pourrait ainsi convertir de nouveaux aficionados.

La liseuse Vivlio Color lancée à 189 euros.
La liseuse Vivlio Color lancée à 189 euros. - VIVLIO

Trois filtres pour allumer la couleur

C’est un peu comme à l’époque du passage du téléviseur noir et blanc au téléviseur couleur. Avec la nouvelle liseuse de la firme lyonnaise Vivlio, la lecture numérique semble passer de la préhistoire au nouveau monde. Rien ne vient révolutionner l’ergonomie de la Color, seul son écran change. Désormais, celui-ci est recouvert de filtres colorés : deux filtres verts, un filtre bleu, et un filtre rouge. Ainsi superposés, ils sont en capacité d’afficher 4.096 couleurs.

Pour quiconque connaît l’univers des liseuses numériques, le résultat saute aux yeux : les jaquettes des ouvrages affichés sont identiques à celles que l’on retrouve pour les livres imprimés. Il devient ainsi beaucoup plus agréable de se promener dans la bibliothèque de la Color, qui peut contenir jusqu’à 8.000 e-books dans sa mémoire de 16 Go (extensible par carte microSD jusqu’à 32 Go).

La lecture numérique autrement

Acheter un livre numérique en ligne redevient aussi une partie de plaisir. Le regard étant attiré ici et là, on se surprend à passer davantage de temps à naviguer dans les offres, à fouiner, alors qu’auparavant, l’impression de se retrouver face à un annuaire téléphonique monotone dominait.

La Vivlio Color est la première liseuse à écran en couleurs.
La Vivlio Color est la première liseuse à écran en couleurs. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Pour l’heure, la Color vous conduira dans l’univers littéraire de la chaîne Cultura avec laquelle Vivlio a noué un partenariat exclusif de 6 mois. Ensuite, d’autres librairies seront accessibles :  Le Furet du Nord, Decitre. Des fidèles de Vivlio.

Manque d’éclat

Passé l’acte d’achat, l’expérience de la lecture avec la Vivlio Color est-elle concluante ? Avec un classique livre numérique, rien ne change véritablement, sinon la jaquette qui prend des couleurs. L’écran de 6 pouces de la liseuse (il s’agit ici de la taille standard d’une liseuse numérique) offre une définition native de 1072 x 1448 pixels pour 300 dpi. Les livres en noir et blanc sont ainsi parfaitement restitués avec 16 niveaux de gris. Et l’on apprécie toujours autant que Vivlio soit ouvert à la plupart des formats numériques*.

Le parcours est différent pour tout ce qui touche aux ouvrages en couleur, comme la BD, certains mangas, les livres pour enfants. Globalement plus longs à télécharger, ils sont identiques à leur version originelle. Fin de la frustration due au noir et blanc, c’est à un changement radical que l’œil est désormais invité. Les livres que nous avons lus sont d’emblée beaucoup plus séduisants.

Plusieurs ouvrages en couleurs sont offerts avec la liseuse.
Plusieurs ouvrages en couleurs sont offerts avec la liseuse. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Cinq ouvrages sont d’ailleurs offerts** avec l’achat de la liseuse, permettant de mieux appréhender les bénéfices de la couleur. Mais constat : on reste loin du rendu de la version papier de ces livres. Les couleurs affichées par la liseuse sont ternes et manquent d’éclat.

La lecture en plein soleil n'est pas un problème pour la Vivlio Color.
La lecture en plein soleil n'est pas un problème pour la Vivlio Color. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Certainement appelé à évoluer, le procédé souffre d’un manque évident de contrastes. S’il convient bien pour les mangas, l’écran de 6 pouces reste par ailleurs assez étriqué pour profiter pleinement d’une BD plus classique. Le fait de devoir parfois zoomer dans les cases peut aussi mettre en avant les limites techniques de l’affichage. En effet, la surcouche de couleurs voit sa définition minorée : 357 x 482 pixels pour 100 ppi. Soit une qualité légèrement dégradée.

Pas de quoi bouder son plaisir néanmoins, d’autant que Vivlio propose des fonctions annexes auxquelles la couleur apporte beaucoup : des coloriages pour enfants, la possibilité de dessiner, et un jeu de solitaire. D’autres jeux, comme des Sudokus restent en noir et blanc.

DEs dizaines de coloriages embarqués dans la liseuse.
DEs dizaines de coloriages embarqués dans la liseuse. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

La liseuse permet également de s’abonner à des flux d’actualité, mais fait aussi office de lecteur audio (avec un casque filaire ou en Bluetooth). Et la Vivlio Color dispose comme son aînée, la Vivlio Lux 5, d’un système de synthèse vocale. Ainsi, n’importe quel texte peut être lu à voix haute. La diction reste cependant mécanique et forcément monotone. Enfin, alors que le rétroéclairage de son écran peut être automatisé, la lecture en plein soleil ne pose aucun problème.

La réplique d’Amazon

Vendue 189 euros, la Vivlio Color reste plus chère que d’autres liseuses à taille d’écran équivalente, comme la Kindle Paperwhite d’Amazon (159 euros en 32 Go). Elle est aussi un peu plus chère que la Kobo Libra H2O, une liseuse étanche à écran de 7 pouces (179 euros en 8 Go).

La société Vivlio, qui est basée à Lyon, confie à son partenaire ukrainien Pocketbook la fabrication de ses liseuses. Pas étonnant donc que l’on trouve sur Amazon une liseuse jumelle de la Vivlio Color, la PocketBook Color, vendue 205 euros en 16 Go sur Amazon, dont on attend la réplique. Car il serait étonnant qu’une prochaine liseuse Kindle du géant américain ne passe pas elle aussi le cap de la couleur.

* E-books : PDF, EPUB (y compris les fichiers protégés par DRM Adobe ou par CARE), Epub fixed layout, CBR, CBZ, FB2, FB2.ZIP, TXT, DJVU, HTM, HTML, DOC, DOCX, RTF, CHM, TCR, PRC (MOBI). Audio : MP3, M4B. Images : JPEG, BMP, PNG, TIFF.

**Demain, j’arrête (adaptation BD d’après le roman de Gilles Legardinier) ; Versus Memory 1 (manga) ; 1.000 idées de vacances en France (guide touristique) ; Batch Cooking Libre/Légumes Addict (recettes de cuisine) ; La petite poule qui venait de la mer (album jeunesse).

Le jeunes relisent

Selon un sondage Odoxa pour le Syndicat national de l’édition*, 33% des Français ont lu plus de livres pendant le ou les confinements. Encore mieux: 42% des jeunes âgés de 18 à 24 ans ont lu davantage durant les confinements. 31% ont d’abord trouvé dans la lecture un moyen d’éviter de naviguer sur Internet... Un décret publié au Journal officiel le 26 février dernier classe les librairies en « commerces essentiels ». A ce titre, elle pourront ouvrir en cas de confinement.