Gigaset GX290 : Que vaut ce smartphone de l’extrême vendu 279 euros seulement ?

SMARTPHONE « 20 Minutes » a testé le GX290 du constructeur allemand Gigaset, un smartphone taillé pour l’aventure, plutôt bon marché, mais aux performances perfectibles

Christophe Séfrin
— 
  • A l’heure des vacances d’hiver, un smartphone résistant peut avoir du sens si vous comptez vous reconnecter avec la nature.
  • Avec son GX290, Gigaset propose un smartphone durci avec écran de 6,1 pouces et une autonomie pouvant dépasser deux jours.
  • Mais si le smartphone tient ses promesses en termes de résistance, ses performances techniques demeurent perfectibles.

Tout juste 279 euros : c’est le prix pour se lancer dans la grande aventure. Avec son GX290​, le constructeur allemand Gigaset propose un smartphone endurant. Rares sont les marques qui occupent ce terrain en téléphonie mobile,  Crosscall et Caterpillar restant les plus connues du grand public. Avec le GX290, Gigaset cible les amoureux du grand air, qui, sportifs ou non, ne veulent pas prendre le risque d’abîmer leur précieux terminal numérique.

Le GX290 de Gigaset, un petit baroudeur aux performances limitées.
Le GX290 de Gigaset, un petit baroudeur aux performances limitées. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Une brique bien protégée

Sorti de sa boîte (100 % recyclable, un bon point !), le GX290 en impose immédiatement par son poids. Avec ses 279 grammes et son 1,25 cm d’épaisseur, c’est une vraie brique. Généralement, les smartphones conventionnels de cette taille pèsent plutôt 200 grammes pour 1 cm d’épaisseur environ. Mais Gigaset a choisi d’offrir à son smartphone renforcé un châssis métallique et une coque en plastique durci, ce qui en accroît très sensiblement la masse.

Les angles du GX290 parfaitement protégés.
Les angles du GX290 parfaitement protégés. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Les coins du GX290 sont particulièrement bien protégés. Nous nous sommes ainsi amusés à lâcher le smartphone à plusieurs reprises sur différents types de sol (terrasse en bois, bitume, terre) sans qu’il ait à en souffrir.

La norme IP68 dont il se prévaut est supposée lui garantir des chutes sans bris jusqu’à 1,20 mètre de hauteur et des immersions dans l'eau jusqu’à 1,20 mètre de profondeur durant 30 minutes sans bobo. Le récent épisode neigeux nous a aussi permis de tester la résistance de l’appareil aux températures basses en le plantant dans la poudreuse du jardin durant un bon moment. Une heure de grand froid et l’appareil ne bronchait pas.

Résistance : promesses tenues

L’écran de 6,1’’/15,49 cm est recouvert de verre Gorilla Glass 3. Protégeant l’écran, (notamment des rayures), cette protection est déjà très datée : elle avait été lancée par la firme Corning en 2013… Depuis 2018, Corning commercialise son verre Gorilla Glass 6, qui propose des performances largement accrues… De leur côté, les prises du GX290 (USB-C et mini-jack) sont situées sous l’appareil, logées dans un compartiment avec un capot hermétique qui les protège contre l’eau et la poussière. Durant nos essais, le smartphone a parfaitement résisté au fait d'être malmené. Si nous n’allions pas le lâcher du cinquième étage d’un immeuble pour réaliser un crash-test ultime, nous avons respecté son cahier des charges et le GX290 est conforme en termes de résistance aux promesses de son constructeur.

Une configuration sous-dimensionnée

Si ses performances physiques lui font honneur, ses performances techniques, elles, restent perfectibles. Nos tests révèlent ainsi un smartphone très ordinaire : son écran n’est que HD (1560 x 720 pixels), sa mémoire interne ne dépasse pas les 32 Go (certes, extensibles par carte micro SD), et son processeur Mediatek (Helio P23) n’est pas un foudre de guerre.

Le GC290 et ses deux capteurs photo arrières de 13 et 2 mégapixels.
Le GC290 et ses deux capteurs photo arrières de 13 et 2 mégapixels. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

En photo, les capteurs arrières de 13 mégapixels et 2 mégapixels ne peuvent guère rivaliser avec des configurations plus optimisées. Dommage, car appelé à évoluer dans un environnement naturel, ce type de smartphone devrait pouvoir immortaliser des paysages exceptionnels, des photos macros détaillées… Ce n’est ici clairement pas le cas.

Les selfies en 8 mégapixels manquent de détails.
Les selfies en 8 mégapixels manquent de détails. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Quant aux selfies, les 8 mégapixels dont est équipé le GX290 pour prendre des autoportraits remplissent leur mission, mais sans éclat. S’il est un terrain sur lequel le smartphone de Gigaset reste à l’aise, c’est cependant celui de l’autonomie. Sa batterie de 6200 mAh dépasse largement par sa capacité celle de bien des smartphones haut de gamme, comme le Galaxy S21 (4000 mAh) ou le prochain Xiaomi Mi 11 (4600 mAh). Résultat : le GX290 tient bon la rampe deux jours au moins. Vendu 279 euros, ce qui est un tarif engageant, son rapport performance/prix reste malgré tout fragile du fait d’une configuration qui manque d’ambition.