Sync 20 : Ce speakerphone peut-il rendre le télétravail plus confortable ?

TELETRAVAIL Pour accroître le confort de vos journées en télétravail, le speakerphone Sync 20 de Poly simplifiera vos conversations lors de vos réunions virtuelles

Christophe Séfrin

— 

Tik Tech: On a testé le speakerphone Sync20 de Poly — 20 Minutes
  • Le développement soudain du télétravail en raison du Covid-19 fait bondir les ventes d’équipement de bureau : ordinateurs, claviers, écrans et accessoires.
  • Avec Sync 20, la firme Poly propose un speakerphone, soit une enceinte dédiée aux smartphone, d’un usage simple et aux performances bien réelles.
  • Parallèlement, l’appareil vendu 159 euros peut faire office de classique enceinte Bluetooth, mais aussi de batterie d’appoint pour smartphone.

Tester, alerter, protéger et… télétravailler ! Avec la crise sanitaire, le télétravail a connu une expansion phénoménale. Depuis 10 mois, les ventes d’ordinateurs portables, de moniteurs, de casques de bureautique et même de fauteuils de bureau se sont envolées. Celles d’accessoires permettant d’accroître productivité et confort à la maison se développent parallèlement.

Nouveau venu dans cet univers : le speakerphone Sync 20 de Poly. Cette petite enceinte dédiée aux conf-calls et autres meetings sur Zoom, Google Meet ou Teams veut nous faciliter le travail en home office.

Sync 20 se recharge directement en USB sur un ordinateur.
Sync 20 se recharge directement en USB sur un ordinateur. - POLY

La fin des casques avec micro

Fourni dans une housse de transport, l’objet ne ressemble à rien de connu. Mesurant 182 x 95 x 34 mm et pesant 350 grammes, Sync 20 associe plastiques recyclés dans sa base, aluminium avec touches sensitives à l’avant, et tissu façon design scandinave sur le dessus. Sous son socle antidérapant, un câble USB s’enroule discrètement. L’appareil peut être ainsi branché sur un ordinateur ou fonctionner sur batterie.

En Bluetooth, on lui connecte smartphone, PC ou Mac. Sync 20 embarque un haut-parleur et trois microphones. Grâce à eux, il est possible de dialoguer avec un correspondant sans casque micro ni téléphone rivé aux oreilles. La fin de l’encombrant casque micro, pour peu que l’on soit seul derrière son bureau.

Testé durant une semaine, l’appareil qui est devenu une véritable extension pour notre smartphone, a su se faire une place sur notre bureau, à notre domicile. Placé entre le clavier et l’écran de notre ordinateur, il nous a permis de tenir de nombreuses conversations audio et vidéo dans d’excellentes conditions.

A la maison, Sync 20 se place simplement devant le clavier de son ordinateur.
A la maison, Sync 20 se place simplement devant le clavier de son ordinateur. - POLY

Alors que l’on a naturellement l’habitude de monter un peu le son de la voix pour les entretiens professionnels virtuels qui font désormais partie de notre quotidien, nous avons pu constater que Sync 20 possédait un vrai talent de captation à 360°. Il n’est donc pas forcément la peine de se trouver juste devant l’enceinte pour converser. Se tenir jusqu’à deux ou trois mètres suffit. Questionnés, nos interlocuteurs nous ont assuré qu’ils nous entendaient parfaitement, sans écho. En retour, Sync 20 offre un son plus que correct. Son seul haut-parleur, situé sous la surface du produit, livre une restitution audio chaleureuse et naturelle.

Une touche personnalisable

Parallèlement, nous avons apprécié les touches sensitives à l’avant de l’enceinte : décrocher/raccrocher ; mute ; volume +/-, ainsi qu’une touche personnalisable sur la gauche. Pour nos essais, nous avons jumelé cette dernière avec l’assistant personnel de notre smartphone. Dès lors, rien de plus simple que d’effleurer la touche dédiée du Sync 20 pour passer un appel téléphonique par simple commande vocale. On peut aussi attribuer d’autres fonctions à ce bouton, comme celle permettant la lecture/mise en pause musicale.

Avec son picto en forme de fusée, cette touche sensitive est à personnaliser.
Avec son picto en forme de fusée, cette touche sensitive est à personnaliser. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Ainsi l’appareil fait-il également office d’enceinte Bluetooth. De qualité très respectable, mais ne pouvant pas être écouté à fort volume au risque de saturer, le son d’une playlist, d’une radio ou d’un podcast peut ainsi accompagner une journée de travail. Si un appel survient, un appui sur le bouton "décrocher" de Sync 20 et la musique s’interrompt.

Une batterie qui manque de capacité

Vocation inattendue du speakerphone : celui-ci fait également office de powerbank. On regrette que la capacité de sa batterie soit un peu contraignante. Avec 3.200 mAh à bord seulement, on peut procéder à une recharge pour un smartphone pas trop gourmand, mais pas pour un smartphone dernier cri dont la batterie franchit aujourd’hui la barre des 4.000 mAh.

En mode conversation, Sync 20 assure selon son constructeur une autonomie jusqu’à 20 heures (temps de charge : 4 heures). Compte tenu de notre usage, associant appels et écoute radio durant plusieurs heures quotidiennement à volume modéré, nous avons dû recharger l’appareil tous les 2 jours.

La prise USB permet de recharger l'enceinte mais aussi de lui connecter un smartphone à recharger.
La prise USB permet de recharger l'enceinte mais aussi de lui connecter un smartphone à recharger. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Regret : Poly aurait pu pousser le concept encore plus loin et doter sa petite enceinte d’un socle de recharge par induction. Le format s’y prête parfaitement. Autre idée pour Poly : associer à Sync 20 un support pour regarder des vidéos sur l’écran de notre smartphone et transformer le petit accessoire en barre de son miniature. Et une fois la pandémie derrière nous, l’appareil sera ainsi été complet et véritablement prêt pour une activité 100 % nomade !