Une révolution numérique de velours

David Carzon - ©2008 20 minutes

— 

L'implication de Nicolas Sarkozy, en juin 2008, dans le plan numérique 2012 avait valeur de symbole illustrant l'importance de ce chantier. Son absence hier, au moment de dévoiler les mesures, l'est tout autant (lire ci-contre). Déçus sur la forme, des acteurs de l'économie numérique ont toutefois valorisé un plan complet, en se méfiant cependant de son aspect fourre-tout et peu précis sur les moyens.

· Accès A compter de 2010, chaque Français disposera d'un droit opposable à l'accès à Internet haut débit à un tarif inférieur à 35 euros par mois. D'ici à cinq ans, 400 cyberbases seront installées dans les écoles primaires. Un appel d'offres sera lancé début 2009 pour la quatrième licence de téléphonie mobile, qui intéresse le fournisseur d'accès Free.

· Tout numérique Le passage à la TNT à 100 % débutera en 2009 dans la région de Cherbourg (Manche) et en Alsace, puis s'étendra progressivement jusqu'au 30 novembre 2011, date de l'extinction de l'analogique. Les fréquences hertziennes ainsi libérées seront réattribuées (notamment au très haut débit).

· Accompagnement Eric Besson, le secrétaire d'Etat à la Prospective et à l'Economie numérique, veut instaurer deux types d'ambassadeurs : ceux qui aideront les personnes âgées à basculer vers le tout numérique, et d'autres qui inciteront les PME à utiliser Internet pour développer leurs activités.

· Sécurité Une carte d'identité électronique permettant de prouver son identité sur Internet sera lancée l'an prochain. Le nombre d'enquêteurs spécialisés dans la lutte contre la cybercriminalité sera doublé d'ici à 2012.

· Commerce Pour développer l'offre, un répertoire national des oeuvres numériques protégées sera mis en place, en même temps qu'une réflexion sur les mesures de protection des créations et l'interopérabilité des standards. Eric Besson a promis de ne pas modifier la loi qui protège les hébergeurs de contenus, « ce qui aurait provoqué la mort de l'Internet français », a réagi hier Pierre Kosciusko-Morizet, patron de PriceMinister.