Espagne: La Liga espionnait les utilisateurs de son appli pour faire la chasse au streaming illégal

DONNEES PERSONNELLES L'application de la ligue professionnelle espagnole utilisait le micro des smartphones pour repérer les diffusions des matchs non autorisées

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un homme regardant son smartphone.
Illustration d'un homme regardant son smartphone. — Pixabay

La Liga, la ligue professionnelle de football espagnole, a récemment reçu une amende de 250.000 euros pour avoir utilisé son appli comme un mouchard anti-streaming. La plateforme avait en effet été programmée pour utiliser le micro des smartphones et détecter les utilisateurs en train de regarder une retransmission illégale des matchs, rapporte Le Monde. L’Agencia Española de Protección de Datos (AEPD), l’équivalent de la CNIL française, a donc sévi.

Un manque de transparence

L’autorité espagnole a souligné le manque de transparence de la Liga. Les internautes n’étaient pas suffisamment informés qu’au moment des matchs, le micro de leur téléphone captait des données sonores qui étaient ensuite utilisées grâce à un dispositif de reconnaissance d’empreintes numériques.

A la suite de cette condamnation, la Liga a fait savoir qu’elle allait supprimer cette fonctionnalité. L’organisation envisage cependant de faire appel de la décision de l’AEPD. Elle avance que les sons captés n’étaient pas enregistrés. Mais aussi que les personnes ayant téléchargé l’appli se voyaient demander sans ambiguïté d’autoriser l’utilisation de leurs micros.

La plateforme répondrait donc aux critères fixés par l’Union européenne, qui demande que toute information recueillie le soit avec le consentement « libre et éclairé » des utilisateurs.