OnePlus 7 Pro: Notre test photo révèle quelques (petites) lacunes

TEST OnePlus vient de dévoiler ses OnePlus 7 et OnePlus 7 Pro qui veulent s’imposer parmi les meilleurs smartphones photo à prix réduit

Christophe Séfrin

— 

Le OnePlus 7 Pro et ses trois capteurs photo arrières.
Le OnePlus 7 Pro et ses trois capteurs photo arrières. — ONEPLUS
  • OnePlus vient d’annoncer le lancement de ses nouveaux smartphones OnePlus 7 et OnePlus 7 Pro, qui seront vendus entre 559 et 829 euros.
  • En pleine ascension, le constructeur qui a assis sa réputation sur la qualité de ses produits à prix serré lorgne avec son OnePlus 7 Pro sur les smartphones de qualité premium. Il veut se poser en alternative économique à Huawei, Samsung et Apple.
  • Il s’en donne notamment les moyens en photo en armant son OnePlus 7 Pro de fonctionnalités que l’on ne trouve que sur les plus grands.

Et de sept ! OnePlus vient de dévoiler son nouveau smartphone, le OnePlus 7. Le constructeur, dont les ventes ont progressé en France de 32 % en 2018, veut capitaliser sur son succès. La marque peut aussi s’enorgueillir d’avoir décroché le premier prix de la fiabilité décerné en mars 2019 par l’UFC-Que Choisir (avec un score de 94,8 sur 100).

Le OnePlus7 Pro veut se distinguer dans le domaine de la photo.
Le OnePlus7 Pro veut se distinguer dans le domaine de la photo. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Ayant construit sa réputation auprès d’une communauté de jeunes technophiles avec des smartphones aux spécificités haut de gamme mais vendus à prix serré, OnePlus poursuit avec une philosophie identique. « On veut attaquer le haut du marché grâce à des produits premium. Mais premium en performances plutôt qu’en prix ! », clame OnePlus France. Le constructeur confesse aussi avoir voulu progresser sur la qualité photo.

Des capteurs à profusion

Décliné en deux versions nommées OnePlus 7 et OnePlus 7 Pro, le petit dernier s’avance comme de coutume avec un passeport technique propre à dynamiter les frontières. Alors que le OnePlus 7 avec écran Amoled Full HD + de 6,41’’/16,28 cm revendique deux capteurs photo à l’arrière, le OnePlus7 Pro (QHD + de 6,67’’/16,94 cm) déploie une collection de trois capteurs arrières. Surenchère ? A part Google et son Pixel 3 (un vrai caïd en photo avec un seul capteur arrière !), les derniers smartphones premium comme les Samsung Galaxy S10 Plus ou Huawei P30 Pro affichent trois capteurs photo arrières. 20 Minutes a déjà pu tester les qualités photo du OnePlus 7 Pro.

48 mégapixels dans l’objectif

Planté verticalement au centre de sa coque en verre, le trio joue la carte de la complémentarité. Avec ses 48 mégapixels, le module photo principal (intégrant le capteur Sony IMX586) repose sur le principe du « pixel biming ». Il s’agit de tirer le meilleur parti du capteur pour en tirer d’excellentes photos en 12 mégapixels (soit 48/4).

Le zoom optique 3x effectue un travail remarquable. Testé lors d’une ballade provençale, il a notamment livré son potentiel dans le cadre de la prise de vues de paysages. C’est mieux que ce que fait l’iPhone X, et son zoom optique 2x, par exemple. Mais on est encore loin des résultats bluffants d’un Huawei P30 Pro équipé d’un incroyable zoom hybride 10x.

L'ultra grand-angle du OnePlus7 Pro...
L'ultra grand-angle du OnePlus7 Pro... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
... le mode photo conventionnel 1X...
... le mode photo conventionnel 1X... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
... et le zoom optique 3x.
... et le zoom optique 3x. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Fonction de plus en plus présente sur les smartphones récents, l’ultra grand angle de OnePlus 7 Pro (équivalent 117° en argentique) sait lui aussi se distinguer. Les photos réalisées en l’utilisant ne souffrent d’aucun défaut apparent. Même les bordures de l’image, souvent déformées en ultra grand angle (comme avec le Galaxy S10 de Samsung) s’affranchissent ici d’imperfections.

Le mode Portrait réussit de très bons détourages.
Le mode Portrait réussit de très bons détourages. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Testé également, le mode « portrait » joue pleinement son rôle pour l’effet bokeh, ce fameux flou artistique à l’arrière du sujet. Le détourage des cheveux et même des poils de barbe est parfaitement réalisé. On regrette cependant une tendance constante sur les photos du OnePlus 7 Pro : une dominante dans les rouges assez prononcée.

Des photos de nuit plutôt bien réussies.
Des photos de nuit plutôt bien réussies. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Bonne surprise avec le mode « paysage nocturne ». Comme d’autres bons élèves, tels les Pixels 3 et 3a de Google ou Huawei P30 Pro, le OnePlus 7 Pro est capable de livrer dans des conditions d’éclairage difficiles des photos prises à main levée parfaitement nettes et lumineuses.

Le OnePlus7 Pro peine à effectuer la mise au point sur les sujets proches...
Le OnePlus7 Pro peine à effectuer la mise au point sur les sujets proches... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
... alors qu'un simple iPhone X s'acquitte de cette tâche dans sourciller.
... alors qu'un simple iPhone X s'acquitte de cette tâche dans sourciller. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Lacune constatée à plus d’une reprise : la difficulté du smartphone à effectuer le point sur un sujet situé à quelques centimètres. Ne disposant pas de mode macro « officiel », le terminal est à la peine pour photographier l’infiniment petit. Pourtant, même sans mode macro, un iPhone X réussit sans broncher une telle mission…

Un objectif avant coulissant

Quid de l’objectif avant, invisible à l’œil nu ? Privilégiant la taille et la qualité de l’écran de son OnePlus 7 Pro, OnePlus l’a tout simplement déporté dans un petit appendice situé sur le haut du terminal. Le principe s’apparente à celui du smartphone Find X d’Oppo, mais en plus discret.

Le module photo avant s'extrait du haut du smartphone pour la reconnaissance faciale et les selfies.
Le module photo avant s'extrait du haut du smartphone pour la reconnaissance faciale et les selfies. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Ici, il s’agit d’un module dit « pop-up » qui se soulève et se rétracte dès que l’on lance la prise de vue d’un selfie (ou que l’on déverrouille le smartphone en utilisant la reconnaissance faciale). L’opération s’effectue rapidement et l’on s’habitue vite à ce minuscule ergot qui va et vient au gré de nos prises de vue. Petite contrainte au moment de réaliser son autoportrait : il convient de vraiment regarder l’objectif et non l’écran pour des photos impeccables, une habitude qui se prend vite. Mais les images sont soignées.

Des selfies en 16 mégapixels.
Des selfies en 16 mégapixels. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Question : cet objectif rétractable constitue-t-il un surcroît de fragilité ? Si l’on lâche son smartphone en plein selfie, un accéléromètre rétracte immédiatement l’appendice pour éviter qu’il soit endommagé.

A l’arrivée, le OnePlus 7 Pro possède des qualités nombreuses. On pense notamment à son processeur Snapdragon 855, à son écran HDR10 avec un taux de rafraîchissement très rapide (90 Hz au lieu de 60 Hz), à ses haut-parleurs stéréo, sa batterie de 4.000 mAh…

Le OnePlus7 Pro se dispense de prise micro jack.
Le OnePlus7 Pro se dispense de prise micro jack. - ONEPLUS

Ses qualités photo restent à améliorer dans certaines circonstances. Pouvant atteindre des prix désormais très élevés (lire notre encadré), le smartphone devra encore se frayer une voie dans le sillage des plus grands, comme le P30 Pro de Huawei qui, bien que plus cher, semble avoir creusé l’écart pour longtemps.

* OnePlus 7: 48 mégapixels (f/1.7) + 5 mégapixels pour le mode Portrait. 16 mégapixels en façade (f/2.0).

** OnePlus 7 Pro : 48 mégapixels (f/1.6) + 16 mégapixels ultra-grand angle 117° (f/2.2) + 8 mégapixels zoom optique 3x 78 mm. 16 mégapixels en façade (f/2.0).

 

Des prix de moins en moins petits

Les prix commencent à se rapprocher de ceux des ténors de la téléphonie. Le OnePlus7 Pro sera disponible le 21 en trois versions: 128 Go/6 Gb à 709 euros; 256 Go/8 Gb à 759 euros; 256 Go/12 Gb à 829 euros. De son côté le OnePlus 7 débarque début juin en trois versions: 128 Go/6 Gb à 559 euros; 256 Go/8 Gb à 609 euros.