Intelligence artificielle : La France et les Emirats arabes unis vont coopérer

DIPLOMATIE Bruno Le Maire est arrivé ce samedi aux Emirats arabes unis pour sa première visite dans cet Etat du Golfe

20 Minutes avec agences

— 

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, le 12 janvier 2018 à Paris.
Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, le 12 janvier 2018 à Paris. — Francois Mori/AP/SIPA

La France va lancer une collaboration avec les Emirats arabes unis en matière d'intelligence artificielle. Le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire l’a annoncé ce dimanche. Ce partenariat sera selon lui « un des fils directeurs de la relation bilatérale » dans les années à venir.

Arrivé samedi aux Emirats arabes unis pour sa première visite dans cet Etat du Golfe, avec lequel Paris entretient une relation stratégique, Bruno Le Maire s’est entretenu avec plusieurs ministres, ainsi qu’avec le prince héritier d’Abou Dhabi, cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, considéré comme l’homme fort du pays.

« Le point clé de mon déplacement sur le plan bilatéral »

Un accord de coopération a été signé avec le ministre d’Etat chargé de l’Intelligence artificielle, Omar al-Olama. Une mission émiratie se rendra en France « dans les prochaines semaines » et « aura vocation à identifier très concrètement les start-ups et les PME qui pourront participer à cette coopération », a indiqué le ministre français.

« C’est sans doute le point clé de mon déplacement sur le plan bilatéral », a-t-il affirmé, se réjouissant que « beaucoup de dossiers » aient avancé lors de sa visite. « Je pense aux domaines du transport et de l’aéronautique », a-t-il indiqué, espérant que ces dossiers « se traduiront par des décisions dans les prochains mois », sans plus de précision.

Outre ses entretiens bilatéraux, Bruno Le Maire a participé à Dubaï​ au World Government Summit, un sommet sur la gouvernance mondiale qui réunit chaque année des décideurs politiques et économiques.