BassMe, à s'accrocher sur le thorax pour s'envoyer des vibrations avec ses jeux vidéo.
BassMe, à s'accrocher sur le thorax pour s'envoyer des vibrations avec ses jeux vidéo. — STUDIO DUROY

HIGH TECH

CES Las Vegas 2019: Les cinq concepts qui vont vous faire changer d’ère

Le salon de l’électronique Consumer Electronics Show vient de fermer ses portes. « 20 Minutes » y a débusqué quelques projets ou nouveautés qui vont donner à l'électronique un nouveau souffle…

  • Le salon Consumer Electronics Show ferme ses portes à Las Vegas.
  • Sans annonce fracassante, sinon dans l’univers des écrans, cette édition affirme les progrès des constructeurs dans certains domaines, comme l’audio et la vidéo.
  • Elle ouvre aussi le champ des possibles dans l’univers des transports.

Le Consumer Electronics Show de Las Vegas éteint ses projecteurs. La 5G, les voitures autonomes, les écrans flexibles et l’intelligence artificielle s’inscrivent dans les gênes de cette édition du CES dont 20 Minutes vous a rapporté quelques souvenirs annoncés comme « disruptifs » (sic !)…

Un caisson de basses pour prendre des décibels dans le thorax

Non, la demoiselle sur la photo ne s’est pas accroché un second casque audio sur le thorax. Elle est simplement lestée par BassMe, un drôle de machin présenté à Vegas par la start-up française Studio-Duroy.

Des basses fréquences infusées dans le thorax jusqu'à 26 watts.
Des basses fréquences infusées dans le thorax jusqu'à 26 watts. - STUDIO DUROY

 

Son idée : transmettre depuis un lecteur audio, un téléviseur ou une console de jeux des ondes et vibrations dans le thorax de son utilisateur. Ondes et vibrations provenant des basses fréquences. De quoi, selon le Studio-Duroy, « décupler vos émotions ». BassMe, qui sera lancé à 129 euros, possède une puissance de 26 watts (ce qui n’est pas rien) et dispose d’une autonomie de 16 heures sur batterie. On est impatient de voir ce que ses vibrations font comme effet avec un jeu de baston…

Un projecteur triple laser pour laisser tomber le téléviseur

En plus des téléviseurs enroulables ou aux écrans XXL, on a pu noter l’offensive de projecteurs à ultra-courte focal qui devraient, à terme, devenir des concurrents sérieux aux téléviseurs de grande taille. Hisense étonne en présentant son TriChroma Laser TV 4K, le premier modèle à triple laser du marché, soit avec des faisceaux rouge, vert et bleu qui permettent d’obtenir un affichage colorimétrie parfait, avec des couleurs pures.

3,81 cm de diagonale, de la 4K, des couleurs pures: la promesse du TriChroma Laser.
3,81 cm de diagonale, de la 4K, des couleurs pures: la promesse du TriChroma Laser. - HISENSE

 

Avec une source lumineuse à la durée de vie annoncée de plus de 20.000 heures (contre 2000 heures environ pour un projecteur à lampe), l’appareil affiche une forte luminosité, soit 3000 lumens. Ainsi, il n’est pas besoin de faire la pénombre dans la pièce où il est installé. Prévoyez un grand mur : placé à 20 cm l’appareil peut y projeter des images 4K jusqu’à 3,81 m de diagonale. Il est attendu pour la fin de l’année… à environ 12.000 euros.

Un réveil avec Google Assistant dedans pour dire bye bye à Alexa

Après l’enceinte avec écran Echo Spot du marchand en ligne Amazon, voici le Smart Clock de Lenovo. Lequel embarque Google Assistant.

La Smart Clock pour des nuits de rêves dans les bras de Google Assistant.
La Smart Clock pour des nuits de rêves dans les bras de Google Assistant. - LENOVO

 

Contrairement à l’écran rond de son concurrent, celui de ce réveil intelligent est rectangulaire et tactile (avec une diagonale de 4’’/6,54 cm). Compact (11,3 x 7,9 x 7,9 cm), revêtu de tissu façon design scandinave, notre réveil répond évidemment aux classiques questions sur la météo du jour ou sur la recette de la crêpe Suzette dont raffolent les assistants personnels, mais peut aussi être intéressant pour piloter certains objets connectés de la maison. Le Smart Clock devrait être lancé au printemps à moins de 100 euros.

Un casque audio pour arrêter de jouer avec le volume

Présenté par Jabra, le casque audio à réduction de bruit Elite 85h innove en embarquant son propre système d’intelligence artificielle.

Le casque Elite 85H adapte son volume en fonction de 6000 scénarios grâce à l'intelligence artificielle.
Le casque Elite 85H adapte son volume en fonction de 6000 scénarios grâce à l'intelligence artificielle. - JABRA

 

Ici, on peut évidemment convoquer Google Assistant ou Alexa, comme sur le casque Bose QC35 II. Mais avec son système SmartSound, Jabra va plus loin. Equipé de huit micros, l’appareil détecte plus de 6000 caractéristiques sonores, ce qui lui permet d’adapter automatiquement la puissance du son qu’il diffuse avec l’environnement extérieur. Passer du wagon bruyant d’une rame de métro à un environnement plus paisible devrait ainsi s’effectuer de façon beaucoup plus harmonieuse, sans avoir à jouer avec le bouton Volume de son smartphone. Lancement en avril à 299 euros.

Un drone pour s’envoyer en l’air avec Uber

On en a beaucoup parlé et pour cause… ça intéresse du monde. Dévoilé par Bell en partenariat avec Uber, le projet Nexus se situe à mi-chemin entre l’hélicoptère et le drône. Présenté à l’état de maquette en taille réelle au CES, l’aéronef (non autonome) sera un taxi volant pouvant accueillir jusqu’à cinq passagers, équipé de six rotors lui permettant de décoller et d’atterrir verticalement, mais aussi d’atteindre une vitesse jusqu’à 240 km/h en s’inclinant.

Nexus: l'avenir d'Uber passera peut-être par le ciel.
Nexus: l'avenir d'Uber passera peut-être par le ciel. - BELL

 

Son alimentation qui associe énergie thermique et hybride est développée par le groupe français Safran. Elle devrait autoriser au Nexus une autonomie d’une centaine de kilomètres. Dans un premier temps, l’appareil pourrait faire office de navette pour rallier des aéroports. Premiers essais en 2020, avec des vols commerciaux annoncés pour 2025.