Rennes: L’intelligence artificielle peut vous aider à gagner vos paris sportifs

TECHNOLOGIES Proposant des prédictions et des statistiques, cinq tablettes ont été installées dans des bars-tabacs en Ille-et-Vilaine…

Jérôme Gicquel

— 

Yoann Boyère a développé l’algorithme qui vient en aide aux parieurs.
Yoann Boyère a développé l’algorithme qui vient en aide aux parieurs. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • La start-up Prediria apporte de l’intelligence artificielle dans le monde des paris sportifs.
  • Elle a installé des tablettes dans des bars-tabacs d’Ille-et-Vilaine pour aider les parieurs dans leur choix.
  • L’outil propose des prédictions de victoires et des statistiques sur la rencontre.

Si vous comptez parier sur le derby de dimanche, sachez que le FC Nantes a 38 % de chances de l’emporter et le Stade Rennais 26 %. Ces pourcentages ne sont pas tirés des cotes établies par la Française des Jeux. Ils sont le résultat d’un algorithme d’intelligence artificielle développé par Prediria.

Pour établir ces prédictions, la start-up rennaise a passé à la moulinette les résultats et les statistiques des matchs des cinq grands championnats européens de football depuis 1993. « Pour chaque rencontre, le parieur a accès à un pourcentage de victoire pour telle ou telle équipe ainsi qu’à ses statistiques sur leur état de forme », indique Yoann Boyère, cofondateur de la société.

Ramener les parieurs dans les bars-tabacs

Les résultats sont affichés sur une tablette installée depuis quelques jours dans cinq bars-tabacs d’Ille-et-Vilaine. « C’est un outil supplémentaire apporté aux parieurs qui utilisent très souvent leur smartphone dans les tabacs avant de valider leur grille », assure-t-il. En test pour deux mois, le dispositif pourrait ensuite être déployé partout sur le territoire si l’essai est concluant.

En plus d’aider les parieurs dans leur quête, Yoann Boyère voit aussi dans son outil un moyen de les ramener dans des lieux physiques. « Cela apporte de la convivialité et du contact humain. C’est important. D’autant que les paris en ligne ne sont pas sans danger », souligne Sylvie Kermeur, patronne du Reinitas à Rennes, le seul tabac de la capitale bretonne à être équipé d’une tablette.

Un site reprenant les prédictions et les statistiques de Prediria devrait également être mis en ligne dans les prochains mois.