Les lunettes connectées et l’application seront disponibles fin 2019.
Les lunettes connectées et l’application seront disponibles fin 2019. — B2Bot

INNOVATION

Nice: Des lunettes connectées ouvrent le champ de vision des aveugles

La start-up azuréenne B2Bot développe une appli et des lunettes connectées pour mieux appréhender l’environnement…

Privé de la vue, une boîte de conserve ressemble comme deux gouttes d’eau à… une autre boîte de conserve. Mais comment savoir si une sauce tomate ou des haricots verts se cachent à l’intérieur ? La start-up B2Bot redonne une vision artificielle aux aveugles, les Azuréens François Badaud et Olivier Stoltz-Douchet développant une application et des lunettes connectées.

« L’image capturée par les lunettes est envoyée à notre appli, qui cherche à donner du sens à tous les objets qui sont dans la salle. Il ne reste plus qu’à en faire une restitution aux personnes », explique François Badaud, ancien ingénieur dans la microélectronique. Hébergés à l’incubateur Paca-Est de Sophia-Antipolis​, les deux entrepreneurs vont déposer un brevet pour leur innovation qui pourrait éclaircir l’environnement des déficients visuels.

Objectif autonomie

« Par exemple dans la rue, un bus arrive devant nous. On l’entend, mais il nous manque des informations : quel est le numéro du bus et quelle est sa destination ? », pointe François Badaud. Ce sont les lunettes puis l’application qui détecteront ces informations et les restitueront à l’oral. « On a travaillé avec des associations locales pour étudier les besoins avec un objectif : l’autonomie. « L’utilisation est surtout liée à la lecture, précise-t-il. C’est le cas dans un magasin face à un rayon de boîtes de conserve ou à la réception d’un courrier. »

Vendus autour du millier d’euros, la paire de lunettes et l’appli seront commercialisés fin 2019. Pour rendre plus clair le quotidien