Des sigles à la chaîne pour la TV HD

Christophe Séfrin - ©2008 20 minutes

— 

Drôle de programme. Vous vous y perdiez entre les téléviseurs HD Ready et les téléviseurs Full HD ? Avec les nouveaux sigles que l'électronique grand public nous concocte pour fin 2008, vous risquez d'y perdre aussi votre latin. A qui la faute ? A la future TNT HD qui impose de tout remettre à plat. Retour en arrière. Mi-2005, constructeurs et diffuseurs se mettent d'accord sur une norme, le HD Ready. Son but : favoriser le développement de la télévision haute définition. A la clé, un acronyme européen officiel et des spécificités verrouillées, comme une définition minimale de 720 lignes.

Progrès obligent, les écrans HD Ready voient arriver à la mi-2006 de sérieux concurrents nommés « Full HD ». Ceux-ci offrent une résolution deux fois plus importante. Problème, le Full HD n'est pas une norme et ne correspond à aucun cahier des charges. D'où l'émergence de différents sigles bricolés par les constructeurs eux-mêmes. Cerise sur la techno, la loi télévision du futur met son grain de sel dans ce joli capharnaüm. Au 1er décembre prochain, tous les téléviseurs à écran plat devront être équipés d'un adaptateur TNT MPEG-4 et non plus MPEG-2, c'est-à-dire capable de décoder les émissions de la télévision numérique terrestre en haute définition.

Dès lors, adieu les sigles HD Ready et Full HD, qui devront être remplacés par HD TV et HD TV 1080p, définis par l'European Infor­mation & Commu­ni­ca­tions Technology Industry Asso­cia­tion. « Bien sûr qu'il y aura confusion », s'inquiète-t-on chez Philips. D'autant que d'autres sigles, comme TNT HD, émanant du Grou­pement TNT (télévision numérique pour tous), pourront être apposés en plus, à la discrétion des industriels. De quoi déconcerter les futurs acheteurs, alors que 70 % des foyers français ne possèdent pas encore d'écran plat.