Reconnaissance faciale: Un homme repéré au milieu d’une foule de 50 000 personnes en Chine

SURVEILLANCE Alors qu’il assistait tranquillement à un concert, un homme recherché par la police a été repéré grâce aux caméras de sécurité…

20 minutes avec Agence

— 

L'homme a été arrêté lors d'un concert grâce aux caméras de surveillance qui l'avaient repéré dans la foule
L'homme a été arrêté lors d'un concert grâce aux caméras de surveillance qui l'avaient repéré dans la foule — FRED SCHEIBER

Les technologies de reconnaissance faciale sont devenues redoutables.

Un Chinois recherché pour « crime économique » a été repéré par les caméras au milieu d’une foule de 50.000 personnes venues assister à un concert, rapporte Le Journal du Geek.

Un taux d’exactitude de 98 %

C’est en utilisant les caméras de sécurité de la salle de spectacle que les policiers ont pu repérer et appréhender le suspect. « Il était stupéfait et avait le visage très pâle lorsque nous l’avons attrapé », a commenté un officier. L’homme a expliqué qu’il ne pensait pas courir autant de risques en se rendant à ce concert.

En 2017, la police chinoise avait déjà interpellé 25 personnes qui assistaient à un festival de la bière en les repérant avec la vidéosurveillance. Selon les autorités de la ville où se déroulait le festival, le système de reconnaissance faciale se trompe peu. Il est capable d’identifier les visages consignés dans la base de données de la police avec un taux d’exactitude de 98,1 %.

Des passages piétons au papier toilette

Certains policiers chinois sont même équipés de lunettes de soleil embarquant une technologie de reconnaissance faciale. Cette dernière est aussi utilisée pour pratiquer le « name and shame » et dénoncer les personnes traversant en dehors des passages piétons. Une fois l’infraction commise, leur photo et des extraits de leur numéro de carte d’identité et de leur adresse sont affichés sur des panneaux vidéos placés dans la rue.

Plus anecdotique, cette technologie est utilisée pour rationner le papier toilette mis à disposition dans les W.C du parc du Temple du ciel à Pékin. En scannant les visages, explique Le Monde, la direction du parc s’assure que personne ne prend plus de deux feuilles de papier toilette. Pour se resservir, il faut patienter neuf longues minutes.

>> A lire aussi : Chine: La reconnaissance faciale pour faire l'appel à l'université

>> A lire aussi : Chine: Des citoyens forcés d’installer une application qui supprime les fichiers dits «dangereux»