Apple: La marque à la pomme dépose un brevet pour un clavier anti-miettes

INNOVATION Pour éviter le blocage des touches par la poussière ou les miettes, le géant californien a pensé à une membrane de protection, un soufflet activable à volonté ou encore un système de joints…

20 Minutes avec agence

— 

Apple a breveté un clavier qui résiste aux miettes.
Apple a breveté un clavier qui résiste aux miettes. — Pixabay/6097778

Apple a déposé le 8 mars un brevet relatif à plusieurs dispositifs destinés à protéger les touches des claviers de ses MacBook. Ces dernières sont en effet susceptibles de rester enfoncées ou de se bloquer à cause de la poussière ou des saletés qui se glissent dans les interstices.

>> A lire aussi : iPhone: Apple a une idée pour éviter les quiproquos dans les textos

Et le phénomène a pris de l’ampleur avec la réduction de l’espace vide autour des touches au fur et à mesure de la sortie des nouveaux modèles d’ordinateurs portables, note Clubic.

Trois systèmes envisagés

La marque à la pomme a imaginé trois méthodes différentes décrites dans le document officiel publié par le bureau américain des marques de fabrique et des brevets. Apple a ainsi mis au point un système de joints qui empêcheraient les résidus de s’insinuer sous les touches. Mais aussi un soufflet placé sous le clavier que l’utilisateur pourrait déclencher dès que nécessaire afin de déloger les miettes et autres particules indésirables.

>> A lire aussi : Apple corrige la faille critique de MacOS High Sierra

La troisième solution trouvée par les ingénieurs consiste à recouvrir les touches d’une membrane protectrice. Mais le procédé n’est pas sans poser quelques problèmes. En matière de durée de vie, d’abord, puisqu’un clavier équipé d’un tel dispositif doit être remplacé plus souvent qu’un modèle classique.

Un dispositif déjà commercialisé par d’autres marques

Il faut également souligner qu’Apple n’est pas la première entreprise à avoir pensé à cette manière d’éviter le blocage des touches. Les marques Razer ou Logitech, notamment, commercialisent déjà des claviers à membrane.

>> A lire aussi : Apple rafraîchit le Macbook Pro avec une «Touch bar» à tout faire

La firme de Cupertino est cependant encore bien loin d’une éventuelle querelle de droits d’exploitation de ce système. Le dépôt de ces brevets par Apple ne signifie pas forcément que la société américaine se prépare à fabriquer ces nouveaux claviers ou à en équiper ses MacBooks, précise le site spécialisé dans le numérique.