Un scénario inédit de « Lost » en jeu vidéo

Christophe Séfrin - ©2008 20 minutes

— 

Embarquement immédiat sur le vol Oceanic 815. Avec « Lost », le jeu vidéo que lance Ubisoft, l'addiction à la série de J. J. Abrams reprend son souffle. Il s'agit d'incarner Elliott, un nouveau personnage créé spécialement pour le jeu. Photojournaliste amnésique, Elliott doit enquêter sur les traces de son passé, tout en s'échappant de l'île mystérieuse où le vol 815 s'est écrasé. « Nous avons croisé les saisons 1 et 2 et inséré quelques éléments de la saison 3 pour façonner un ensemble excitant », explique Nicolas Eypert, directeur créatif du jeu « Lost ».

Pour la circonstance, le développeur Ubisoft a travaillé main dans la main avec les producteurs exécutifs de la série diffusée depuis trois ans sur TF1. « La Bible de "Lost", c'est eux. Ensemble, nous avons déterminé les grandes orientations du jeu, puis un des scénaristes de la série a validé nos choix en cours de développement », rappelle Nicolas Eypert.

Découpé en sept séquences, pour une jouabilité d'une douzaine d'heures, le jeu ne trahit pas son modèle. Testé sur PS3, le soin apporté à l'univers de la série, aux décors et aux personnages est évident. Même les doubleurs français des acteurs se sont prêtés à l'aventure. Reste le petit trouble dû au parachutage d'Elliott. « C'est un peu décontenançant au début, confie Anna, fan de la première heure, mais grâce à lui, on parvient à percer certains mystères, comme recueillir des confessions de Locke, par exemple. »

Atterrissage en douceur donc, malgré quelques lenteurs qui ne plombent pas le plaisir. D'après Nicolas Eypert, « il y a une malédiction sur ce type d'adaptations. Nous voulions prouver que ce ne sont pas toutes de sombres daubes. »