Qui est Vargasss92, la star de Snapchat qui a créé l'émeute à Bruxelles?

SNAPCHAT Quatre adolescents ont été interpellé à la suite de l'un des rassemblements improvisés de Vargasss92, connu des réseaux sociaux...

O. P.-V. (avec AFP)

— 

Vargasss92, sur son Instagram.
Vargasss92, sur son Instagram. — Instagram

45.000 amis Snapchat, presque 600.000 abonnés sur Instagram. Vous n’avez jamais entendu parler de Vargasss92 (avec trois « s ») ? Fait normal pour toute personne majeure, a priori. Mais pour les adolescents, les sketchs humoristiques de Vargasss92 sont une référence sur les réseaux sociaux.

Le jeune homme, la vingtaine, enchaîne les snaps et les stories sur sa vie, et ça cartonne tellement que chacune de ses apparitions publiques, bien orchestrées et déjà réalisées à Angers, Bègles, Bordeaux et Dunkerque, provoque un attroupement. Exemple ici à Toulouse début juillet.

Merci au sang de Toulouse pour cette journée de fou je vous aime cetais la débandade sur pp ❤️🙏🏼

A post shared by VARGASSS🎥🎬 (@vargasss92) on

>> A lire aussi : Toulouse: La venue de Vargasss92, star des ados sur Snapchat, déclenche l’hystérie de ses fans

Pour la police belge, il s’agissait d’« un artiste avec un suivi important sur les réseaux sociaux », a simplement dit son porte-parole, à la suite d’un nouveau happening du fameux Vargasss92 à Bruxelles. Sauf que son dernier « coup » public a mal tourné.

« Quand je serai là, je vous demande de ne pas courir »

« Quand je serai là, je vous demande de ne pas courir parce que les policiers vont m’évacuer à la première seconde et je ne veux pas cela. Je veux rester avec vous le plus longtemps possible », indiquait-il juste avant sur Snapchat. Son rassemblement improvisé et non autorisé a provoqué mercredi de violents incidents dans le centre-ville de Bruxelles, menant à l’interpellation de quatre adolescents belges de 16 ans.

Vargasss92 a pour sa part été remis en liberté après un contrôle d’identité au commissariat. Un procès-verbal a été dressé, selon une source policière. L’organisation d’un show non autorisé pourrait lui valoir une amende, et la ville a annoncé vouloir porter plainte.

« Rébellions, vols avec violence et effraction, dégradations de biens mobiliers »

C’est à la suite du contrôle de police visant Vargasss92 que les incidents ont éclaté, certains policiers essuyant des jets de projectiles, tandis que des jeunes s’en prenaient à des vitrines ou du mobilier urbain. Il y a eu des « rébellions, vols avec violence et effraction, dégradations de biens mobiliers », a précisé le parquet belge dans un communiqué.

Contactée par 20 Minutes, la star des réseaux sociaux n’a pas souhaité s’exprimer. Et on ne comprend toujours pas le secret de son succès.

Bon je sors la partie 2 ? Ou pas 😂😂😂😂

A post shared by VARGASSS🎥🎬 (@vargasss92) on