Modu, le téléphone à kit ou double

Christophe Séfrin - ©2008 20 minutes

— 

Au récent Mobile World Congress de Barcelone, du 11 au 14 février, c'était l'attraction à ne pas manquer. Bouche à oreille aidant, les journalistes faisaient la queue devant le stand de la nouvelle société israélienne Modu, venue présenter son mobile révolutionnaire : Modu (prononcez « Modiou »). Le concept ? Un système complet constitué autour d'un minuscule mobile GPRS, centre névralgique d'une panoplie d'accessoires dans lesquels viendra s'enficher l'appareil. Plus petit qu'une carte de crédit, Bluetooth et bénéficiant d'une mémoire interne de 1 Go, Modu peut ainsi trouver « coque » à son pied dans une galaxie d'une quinzaine de boîtiers différents. Il pourra se transformer en Smartphone, en système de navigation, en autoradio, en baladeur ou en caméra vidéo, par exemple, tout en conservant ses fonctionnalités intrinsèques.

« Plutôt que de proposer aux consommateurs de changer de mobile tous les six mois, nous comptons les inviter à n'en remplacer que la coque, ce qui sera beaucoup plus économique », explique Jacob Shana, vice-président de Modu. Et écologique. Une bonne idée ? déjà vendue à Universal ? pour customiser son téléphone. La maison de disques réfléchit au développement de coques à l'effigie de certains de ses artistes, avec des titres préchargés.

En attendant, c'est sur une commercialisation via les opérateurs en téléphonie que Modu compte baser son modèle économique et accrocher le public, mais pas avant fin 2008. Après des contrats signés en Israël, en Russie et en Italie, le constructeur ? dont le fabricant de mémoires Flash Sandisk est actionnaire ?, serait en discussion avec Orange et SFR pour le marché français. A Barcelone, Modu a fait l'unanimité. Mais passé l'engouement des premières heures, seul l'avenir dira si l'idée était bonne.