Prise en mains: Avec les Pixel 2, Google frappe fort... mais oublie encore la France

TECHNOLOGIE Les deux nouveaux smartphones fabriqués par l'entreprise californienne seront toutefois disponibles chez nos voisins...

Philippe Berry

— 

Le Pixel 2 XL de Google sera disponible mi-novembre en Allemagne et au Royaume-Uni.
Le Pixel 2 XL de Google sera disponible mi-novembre en Allemagne et au Royaume-Uni. — 20 MINUTES

On ne va pas vous mentir : les fuites du Pixel 2 ne faisaient pas vraiment rêver. Mais après une brève prise en mains à San Francisco, les deux nouveaux smartphones fabriqués par Google révèlent un charme inattendu – surtout pour la version XL – avec de la puissance sous le capot et un appareil photo plein de promesses. La mauvaise nouvelle, c’est que la France est encore oubliée par Google. Heureusement, l’import ne devrait pas être trop compliqué depuis l’Angleterre ou l’Allemagne. Le Pixel 2 (5 pouces, résolution 1080p) y sera lancé le 19 octobre à partir de 799 euros. Son grand frère (6 pouces, 1440p) arrivera seulement le 15 novembre à partir de 939 euros. Les deux appareils devraient être disponibles en Italie et en Espagne d’ici la fin de l’année.

Un charme discret

Certes, ils sont moins bling que l’iPhone X ou les Galaxy de Samsung. Le Pixel 2, notamment, reprend le design de l’an dernier, avec des gros bords verticaux. Le Pixel 2 XL ne les supprime pas à 100 % mais les réduit nettement, avec une façade avant qui rappelle le LG G6 (normal, LG fabrique le Pixel 2 XL). Mais pour les deux téléphones, le mélange verre et métal à l’arrière est beaucoup plus réussi qu'en 2016, avec des bords arrondis plus doux en main. Bref, Google a affiné et modernisé sa formule sans prendre trop de risques.

Android brille

Multitasking, lancement de l’appareil photo, autofocus… Android Oreo (8.0) réagit au quart de tour sur ces Pixels 2. Car les deux frères ont les mêmes entrailles (puce Snapdragon 835 et 4 Go de RAM, 64 ou 128 Go de stockage) et les mêmes capteurs photo. Ils corrigent le défaut de leurs aînés avec une résistance à l’eau et à la poussière (IP 67) et la présence de deux haut-parleurs stéréo. En revanche, la fiche jack disparaît comme chez Apple. Un adaptateur jack/USB-C est cependant fourni. L’assistant peut s’invoquer en serrant les bords de l’appareil. C’est un peu gadget mais fonctionne plutôt bien.

Le capteur photo progresse encore

Google annonce fièrement que le Pixel 2 a obtenu un score de 98/100 sur le site indépendant DXOMark. C’est 4 points de plus que le Galaxy Note 8 et l’iPhone 8, en attendant de voir ce que donne l’iPhone X. Mais au-delà de ce coup marketing et des photos ébouriffantes prises par des professionnels, le cru 2017 de Google répond présent.

Photo non retouchée en mode portrait.
Photo non retouchée en mode portrait. - 20 MINUTES

Contrairement à la concurrence, l’entreprise a choisi de continuer avec un unique capteur. Les Pixel 2 simulent une faible profondeur de champ avec un effet de flou (bokeh pour les puristes) logiciel en mode portrait. Malgré des conditions lumineuses loin d’être idéales lors de la session d’essai, le résultat, optimisé par l’intelligence artificielle et le « machine learning », reste naturel.

Globalement, le niveau de détail est excellent, avec un bon piqué. Et la vidéo ne devrait pas être en reste avec une stabilisation optique. En bonus, Google sauvegarde gratuitement les photos dans le Cloud en résolution maximale, pour éviter de se trouver à court d'espace.

Photo non retouchée.
Photo non retouchée. - 20 MINUTES

Le verdict

On attendra un véritable test pour se prononcer mais Google a fait le choix de la substance plutôt que du style, et le pari semble payant. Comme pour les téléphones premium des concurrents, il faut cependant casser sa tirelire, avec des prix presque identiques à ceux des iPhone 8/8 Plus. Il va falloir s’y habituer.