L'astronaute Buzz Aldrin a essayé de blaguer avec Donald Trump (c'est raté)

ESPACE Le deuxième homme à marcher sur la Lune a rencontré le président des Etats-Unis…

L.Br.

— 

Buzz Aldrin et Donald Trump à la Maison Blanche, le 30 juin 2017.
Buzz Aldrin et Donald Trump à la Maison Blanche, le 30 juin 2017. — Brendan Smialowski / AFP

Vous connaissez ce sentiment d’une vanne qui tombe à plat ? Ce moment infini de flottement ? C’est peut-être ce qu’a ressenti Buzz Aldrin après sa blague ratée dans le bureau de Donald Trump.

A l’occasion de la création du Conseil national de l’Espace aux Etats-Unis, Donald Trump a reçu Buzz Aldrin, le deuxième homme à avoir marché sur la Lune, à la Maison Blanche.

(C’est lui. Stylé pour ses 87 ans.)

Au moment de conclure et signer le document, Donald Trump lance à Buzz Aldrin à propos de l’espace : « Il y a beaucoup de place là-haut, hein ? » Dans un trait d’humour, l’astronaute répond : « L’infini et l’au-delà », en référence à la célèbre phrase de son homonyme Buzz L’éclair dans le dessin animé Toy Story. Niveau référence, c’est plutôt marrant et pas trop compliqué. D’ailleurs, un éclat de rire général a saisi les personnes présentes.

La blague d’Aldrin se situe à peu près à 10 minutes dans cette vidéo.

La grimace d’Aldrin

Mais pas Trump. Qui a répondu un long (très très long) : « C’est infini, ça pourrait être infini. On ne sait pas vraiment. Mais ça pourrait ! Il doit bien y avoir quelque chose, mais ça pourrait être l’infini hein ? »

Les questions s’enchaînent : Donald Trump n’a-t-il jamais vu Toy Story ? En sait-il plus sur l’infini qu’il ne veut le dire et essaie de faire diversion ?

>> A lire aussi : Nasa. Buzz Aldrin remboursé de 33 dollars pour son voyage sur la Lune

On ne sait pas si Buzz Aldrin a apprécié son échange avec le président des Etats-Unis. Un indice peut-être : sa grimace lorsque Donald Trump a prononcé la phrase « Un jour dans le futur, nous regarderons en arrière et nous dirons : comment en serions-nous arrivés là sans l’espace ? » dans la vidéo suivante…