Israël : Les internautes s’amusent à comparer les messages laissés au mémorial de l’Holocauste par Trump et Obama

INTERNATIONAL La comparaison des deux messages laissés dans le livre d'or du mémorial Yad Vashem par l'ancien et l'actuel président américain laissent les internautes pantois... 

D. D.

— 

Donald Trump lors de sa venue à Jérusalem, le 22 mai 2017.
Donald Trump lors de sa venue à Jérusalem, le 22 mai 2017. — MANDEL NGAN / AFP

En visite officielle en Israël, le président américain Donald Trump a rendu hommage mardi, au mémorial israélien de Yad Vashem à Jérusalem, aux six millions de Juifs tués par les nazis. Mais sa signature dans le livre d’or a surpris beaucoup d’internautes.

>> A lire aussi : VIDEO. Visite en Israël: Quand Melania Trump repousse sèchement la main de son mari

En cause le « so amazing » si cher au président américain mais jugé inapproprié en pareille circonstance. Fondé en 1953 par décret de la Knesset (le Parlement israélien) le centre Yad Vashem est un mémorial élevé sur le mont du Souvenir à Jérusalem, à la mémoire des victimes de la Shoah.

« C’est un grand honneur d’être ici avec tous mes amis. Tellement génial, ne jamais oublier ! »

Contraste saisissant

Mais c’est la comparaison avec le mot laissé au même endroit par Barack Obama en juillet 2008 qui a le plus choqué la toile. La forme autant que le fond du message du 44e président des Etats-Unis montre un contraste saisissant avec son successeur.

« Je suis reconnaissant à Yad Vashem et à tous les responsables de cette institution remarquable. A un moment de grand péril et de promesses, de guerre et de lutte, nous sommes bénis d’avoir un rappel si puissant du potentiel de l’homme pour faire le mal, mais aussi notre capacité à nous relever de la tragédie et à refaire notre monde. Laissez nos enfants venir ici et apprendre cette histoire, afin qu’ils puissent ajouter leur voix pour proclamer "jamais plus". »

>> A lire aussi : VIDEO. Un député israélien crée un tollé en prenant un selfie avec Donald Trump

Donald Trump a achevé ce mardi une visite de deux jours en Israël et dans les territoires palestiniens, au cours de laquelle il a rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.