Julien Assange suggère que Marine Le Pen a perdu parce que les Français sont sexistes

PRESIDENTIELLE Pour le fondateur de WikiLeaks, si la candidate du FN a échoué, c’est la faute de la société patriarcale…

T.C.
— 
Le fondateur de la plateforme Wikileaks, Julian Assange, détenu à l'ambassade d'Equateur à Londres.
Le fondateur de la plateforme Wikileaks, Julian Assange, détenu à l'ambassade d'Equateur à Londres. — STEFFI LOOS / AFP

Marine Le Pen a perdu parce que les Français sont misogynes. C’est en tout cas ce qu’a sous-entendu ce matin Julian Assange sur Twitter. Le fondateur de WikiLeaks a publié sur le réseau social un sondage dans lequel il demande à ses abonnés si la présidente du FN est une victime du sexisme des Français. 22.000 personnes avaient répondu ce mardi après-midi. Pour 84 % d’entre elles, la réponse est « non ».


Un peu après, l’Australien de 45 ans a précisé sa pensée. « D’abord Hillary, maintenant Marine. Nous sommes en 2017 et le poids de la patriarchie est toujours aussi fort », a-t-il écrit, en référence à la défaite de la candidate démocrate aux Etats-Unis face à Donald Trump. Oubliant de préciser que WikiLeaks avait publié pendant la campagne des milliers d’e-mails obtenus frauduleusement par des hackers dans les serveurs du parti démocrate, plaçant la candidate démocrate en mauvaise posture.


Certains internautes français lui ont alors répondu que son argument sur la défaite de Marine Le Pen ne tenait pas vraiment la route.




D’autres ont rappelé à Julian Assange qu’il est accusé d’un viol en Suède, remontant à 2010. Ce qu’il nie farouchement. Il est réfugié à l’ambassade d’Équateur à Londres depuis juin 2012 pour échapper à un mandat d’arrêt que la police britannique compte exécuter dès qu’il en sortira.