Un psychiatre lance une pétition en ligne pour demander la destitution de Donald Trump

ETATS-UNIS Le Dr. John D. Gartner est convaincu que le président américain est mentalement inapte à exercer sa fonction. Il a lancé une pétition en ligne à destination de ses collègues spécialistes de la santé mentale…

P.F.

— 

Le président américain Donald Trump à bord d'Air Force One, le 26 janvier 2017.

Le président américain Donald Trump à bord d'Air Force One, le 26 janvier 2017. — Pablo Martinez Monsivais/AP/SIPA

Depuis qu’il est président, on a vu fleurir beaucoup de pétitions pour protester contre l’élection de Donald Trump, mais la dernière en date est certainement l’une des plus originales. Le Dr. John D. Gartner, professeur de psychiatrie à l’université John Hopkins, est convaincu que le 45e président des Etats-Unis est mentalement inapte à exercer sa fonction.

>> A lire aussi : #MuslimBan: Plus d'un million de signatures pour la pétition qui veut empêcher la visite de Trump au Royaume-Uni

Le Dr. Gartner a donc lancé sur une pétition en ligne à destination des professionnels de santé mentale pour invoquer l’article 3 de l’amendement 25 de la Constitution qui prévoit le remplacement du président par son vice-président en cas d’incapacité à exercer sa fonction.

John Gartner et plusieurs de ses confrères diagnostiquent chez Donald Trump « un narcissisme malfaisant », un syndrome caractérisé par un trouble de la personnalité antisociale et un caractère paranoïaque qui a par ailleurs été déjà évoqué par certains spécialistes pour expliquer la psychologie d’Hitler. Interrogé par le magazine Sciences et avenir, le psychiatre américain s’explique : « Je ne dis pas que Donald Trump est comparable à Hitler. Mais de façon manifeste, ils ont en commun des traits psychologiques qui devraient inquiéter. C’est mon évaluation professionnelle ».

Plus de 18.000 signatures

La pétition a déjà recueilli plus de 18.000 signatures. Seul problème, il semble qu’elle n’ait pas été uniquement signée par des spécialistes même si John Gartner a expliqué qu’il était en train de demander aux personnes ne respectant pas les critères d’accès à la pétition de retirer leur signature. « Ce n’est pas une initiative partisane, insiste le psychiatre. Ce n’est pas juste un groupe de psychologues qui ne sont pas contents du résultat d’une élection. C’est une évaluation professionnelle qui est partagée par des milliers de mes confrères ». Des professionnels de santé qui jugent en tout cas la situation assez inquiétante pour outrepasser le code éthique de leur profession qui leur interdit normalement de donner leur avis sur une personnalité publique sans l’avoir examinée et obtenu son consentement auparavant.

>> A lire aussi : Trump juge «ridicule» la décision d'un juge bloquant son décret migratoire, la révocation des visas est annulée

Ce n’est pas la première fois que des spécialistes s’inquiètent de la santé mentale de Donald Trump. Fin 2016, trois psychiatres de renommée mondiale avaient écrit à Barack Obama pour demander à ce que Donald Trump soit soumis à une expertise psychiatrique poussée, sans succès.