La police australienne recherche Steve, un quokka en cavale

DISPARITION Le petit marsupial s’est échappé de l’île de Rottnest…

A.Ch.

— 

Steve, le quokka échappé de Rottnest Island, est  activement recherché.
Steve, le quokka échappé de Rottnest Island, est activement recherché. — Facebook

Un individu louche a été aperçu dans une décharge proche de Perth. Petit, de la taille d’un chat, brun, poilu, il est arrivé clandestinement sur le continent australien et répondrait au nom de Steve. La police de l’ouest australien a lancé un avis de recherche avec une récompense pour celui qui mettra la main sur lui. Signe particulier : Steve est un quokka, un petit marsupial endémique de Rottnest Island, une île au large de Perth.

La police relaie l’avis de recherche

Tout a commencé dans une décharge de la ville de Perth. Le 4 janvier, un employé prend en photo un animal, qu’il pense être un gros rat. Il la montre à un collègue, qui le corrige : il s’agit d’un quokka, une espèce vulnérable qui ne doit sa survie qu’à l’absence de prédateurs sur l’île australienne où il a élu domicile et dont il est devenu la star grâce à son goût pour les selfies. La photo de l’animal circule et les autorités de Rottnest Island identifient un de leurs pensionnaires.

Ils lancent alors un appel pour retrouver l’animal, relayé par les parcs naturels de l’ouest australien et même par la police de la région. Celle-ci s’est fait plaisir en rédigeant l’avis de recherche : « Il semble qu’il se soit échappé de Rottnest Island, peut-être à bord d’un bateau ou d’une barge de déchets, donc nous avons affaire à un quokka très intelligent et rusé ». La police australienne avertit les personnes qui pourraient croiser la route de Steve : « Steve est décrit comme étant petit, mignon et poilu. Il pourrait utiliser le fait d’être mignon pour tromper des humains innocents afin d’être nourri. Comme pour tous les évadés, Steve ne doit pas être approché car il pourrait agir de manière imprévisible. » Toute personne ayant vu Steve est appelée à contacter les parcs naturels. A la clé, pour celui qui réussira à localiser le quokka, un voyage offert sur Rottnest Island.

S'il est capturé, où sera-t-il admis ? 

Les internautes ont été un peu étonnés par cette annonce, mais surtout par le fait que Steve, s’il est retrouvé, ne retournera pas dans son île d’origine : il sera admis au zoo de Perth, a précisé la police sur son compte Facebook, notamment parce qu’il pourrait avoir attrapé des maladies qui seraient fatales à ses congénères. « Personne ne voudra le retrouver pour ne pas l’envoyer au zoo », a répondu une internaute.

>> A lire aussi : Les quokkas, nouvelles stars des selfies

S’agit-il d’une blague ? L’agence de presse australienne AAP est parvenue à joindre Penni Fletcher Hughes, qui travaille pour l’administration de Rottnest Island. Elle leur a confirmé que l’animal devait être capturé avant qu’il ne soit blessé par une voiture ou par un renard. « Evidemment, c’est un animal entreprenant pour être arrivé là où il est. Le principal est de le rattraper avant qu’il n’aille sur une route ou près d’un prédateur », a-t-elle déclaré. Contactée par 20 Minutes, la police de l’ouest australien n’avait pas encore répondu à notre message à l’heure où nous écrivons ces lignes.