Des internautes dérapent sur une page Facebook de médecins, son administrateur se défend

POLEMIQUE Des commentaires homophobes et racistes sur une page Facebook de médecins ont fait bondir sur les réseaux sociaux. Le modérateur de ce forum se défend…

F.P.

— 

Le médecin aurait surfacturé des consultations pour près de 700.000 euros (illustration).
Le médecin aurait surfacturé des consultations pour près de 700.000 euros (illustration). — Nicolas MESSYASZ/SIPA

« Le truc, c’est que le patient est homosexuel. Pas un homo de type fofolle avec des manières surjouées, plutôt un monsieur tout le monde. » C’est ce commentaire, publié le 26 décembre sur la page Facebook « Les médecins ne sont pas des pigeons », qui a attiré le premier l’attention d’internautes en colère y voyant un cas d’homophobie ordinaire.

Une communauté de 31.000 membres

L’auteur du post, qui se présente comme médecin, voulait expliquer à l’origine comment il avait échappé de peu à l’erreur médicale en diagnostiquant chez son patient homosexuel une fissure annale qui n’en était pas une. Réprimandé pour les clichés qu’il contribue à propager, par des membres du forum notamment, il tente de justifier son propos dans les commentaires du post. Mais toujours aussi maladroitement. « Je ne vais pas rentrer dans le détail génétique et neurologique mais je suis sûr que vous voyez ce que je veux dire quand je parle d’un homme qui "surjoue" des comportements féminins : façon de parler avec intonation vers le haut, expressions faciales exagérées, main à 90° en marchant (posture de la théière que l’on décrit au théâtre)… » Le post n’est plus en ligne ce vendredi, mais il a été épinglé par plusieurs internautes sur les réseaux sociaux.

Créée il y a quatre ans pour protester contre le projet de loi de santé de Marisol Touraine, cette communauté virtuelle compte aujourd’hui 31.000 membres et accueille de très nombreux posts chaque jour. On y parle recherche médicale, sécurité sociale, d’actions syndicales, d’honoraires, de la grippe qui débarque, d’anecdotes avec des patients…

Pas la première polémique

Dans le lot, il y a parfois effectivement des dérapages beauf, racistes ou homophobes. Le commentaire du 26 décembre cité plus haut n’est ainsi pas le premier post polémique. Le Nouvel Obs en a relevé d’autres ces derniers jours. Le 23 décembre, par exemple, un médecin pousse un coup de gueule sur la page : « La zolidarité n’a pas de limite ! Hier, j’ai vu une étudiante en langue française, CMU… Je comprends mieux pourquoi mes cotizations zociales avaient explosé. » Les « z » se veulent une imitation grossière de l’accent chinois. « Humour… bof. Où je me trompe ? », lui rétorque-t-on dans les commentaires. [Là encore, le post n’est plus en ligne ce vendredi].

Sans parler de cette blague douteuse sur la trisomie 21, là encore repérée par Le Nouvel Obs. « Je l’efface mais elle revient de temps en temps sur le forum, explique à 20 Minutes le chirurgien niçois Philippe Letertre, à l’origine de ce groupe Facebook qu’il modère toujours aujourd’hui. Elle est postée par des personnes différentes, pas toujours des médecins d’ailleurs. »

La faute des journalistes ?

Pour sa défense, Philippe Letertre assure « faire le tri comme il peut ». Faute de temps pour lire tous les commentaires, il s’efforce de supprimer ceux qu’on lui signale comme problématiques.

Mais le médecin invite surtout les journalistes à ne pas tout exagérer. « Cela m’agace, peste-t-il. On sent vraiment des journalistes qui veulent faire un article à tout prix, l’ont même déjà bien en tête avant d’avoir une réaction. » Et le chirurgien de regretter également de ne pas avoir eu la parole dans les premiers articles consacrés au sujet, ainsi qu'au moins un titre « trop catastrophiste ». « Ces quelques dérapages ne reflètent pas du tout les échanges tenus sur ce forum. Il y a des discussions très sérieuses sur les défauts de la sécurité sociale, sur pourquoi cela ne marche pas. »

Ce vendredi, les membres de la communauté, habitués de la page ou non, étaient en tout cas très partagés sur la question.

Capture d'écran / Facebook
Capture d'écran / Facebook - Capture d'écran / Facebook
Capture d'écran / Facebook
Capture d'écran / Facebook - Capture d'écran / Facebook