C'est quoi cette campagne mystérieuse pour «changer le monde»?

CITOYENNETE Une agence de communication a lancé une campagne mystérieuse nommée Influx qui joue sur l'humour et la surprise...

O. G.

— 

Un site intriguant et très partagé sur les réseaux sociaux propose une «expérience qui peut changer le monde».
Un site intriguant et très partagé sur les réseaux sociaux propose une «expérience qui peut changer le monde». — Agence La Secte

« Influx, démarrez l’expérience qui va changer votre monde ». Rien que ça. Un nouveau site particulièrement mystérieux intrigue : Influx. Dès l’entrée sur le site, on vous demande si vous avez bien plus de 18 ans. Deuxième message d’alerte : « vous allez vivre une expérience qui influencera tous ceux que vous connaissez et même plus encore. Ne vous engagez pas à la légère. » Avant qu’une dernière fois, on vous demande si vous êtes sûr de vouloir cliquer.

Encourager les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales

A ce moment, on se demande si on est tombé sur des pirates qui vont crypter toutes vos données pour vous extorquer. Ou sur un site porno. Mais non, en prenant son courage à deux mains et en cliquant encore une fois, l’internaute médusé découvre… le site officiel de l’administration française ! Qui invite tout simplement à s’inscrire sur les listes électorales.

Objectif ? Encourager les jeunes à aller se mobiliser en mai prochain pour les élections présidentielles. Les responsables de cette campagne qui fait le buzz ? Une agence de communication, nommée La Secte, et spécialisée dans la sensibilisation aux grandes causes, notamment pour Emmaüs France.

Une idée personnelle et non une commande

Mais les membres de cette agence l’assurent : ni le gouvernement, ni d’autres hommes politiques qui se trouvent à la veille d’une primaire primordiale, n’ont sollicité leurs services. Et même si un homme politique devrait tweeter son soutien à cette campagne ce jeudi soir, le co-fondateur de La Secte le répète : la démarche est personnelle. « On est tombé de notre chaise en voyant l’élection de Donald Trump la semaine dernière, raconte Jean-Charles Lavegie, co-fondateur de l’agence de communication. On s’est dit qu’il fallait faire quelque chose. Bon pour Trump, c’est pas notre rôle, mais par contre dire à la jeune génération, inscrivez-vous sur les listes pour aller voter chez nous, oui. En une petite après-midi, on a créé ce site sur un coup de tête et advienne que pourra… »

Humour et appel à la responsabilité

Et les appels à se mobiliser pour 2017 étaient nombreux sur la Toile la semaine dernière. Mais pourquoi tant de suspense dans cette campagne ?

>> A lire aussi : Présidentielle américaine: Depuis l'élection de Trump, les appels au sens civique envahissent la Toile

« Le site d’inscription sur les listes tournait déjà sur les réseaux sociaux, mais il émanait des personnes déjà inscrites et sensibilisées. Là, c’est un autre point d’accroche pour d’autres personnes. Plus provocateur et sur d’autres modes de consommation. »

Au risque de décevoir ? « Il y a un double-sens : certes, il ne faut pas prendre à la légère le vote, tout en gardant son sens de l’humour, reprend Jean-Charles Lavegie. Ce qu’on espère, c’est qu’une personne qui réponde aux questions avec un peu d’appréhension se retrouve sur le site des listes électorales et que ça la fasse rire ! »

Une campagne qui atteint son but

Si les créateurs n’ont pas encore de chiffres précis, ils assurent que la campagne a atteint son but. Déjà bien lancée, elle a reçu un coup de pouce après quelques articles, notamment de RTL et depuis 48 heures, les partages se multiplient.

Lancée jeudi dernier, elle bénéficie d’un accueil positif sur les réseaux sociaux. Et les internautes en général maintiennent le suspense…

« Mais surtout ça fonctionne ! assure Jean-Charles Lavegie. On a des retours sur Facebook, sur Twitter mais aussi parmi nos proches de personnes qui nous remercient et nous disent, ça y est je suis inscrit sur les listes électorales. »

 

>> A lire aussi : Primaire à droite: Quel candidat correspond le mieux à vos idées?