Une jurée d'un procès pour meurtre publie des photos sur Instagram, le verdict menacé d'être annulé

AUSTRALIE Une jeune femme, jurée lors d’un retentissant procès en Australie, publiait chaque jour des photos sur l’application Instagram en commentant le procès…

H.S.

— 

Illustration Instagram
Illustration Instagram — Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA

En Australie comme en France, les citoyens peuvent être tirés au sort pour devenir, le temps d’un procès, jurés. Si des dérogations existent, lorsqu’un juré prête serment et s’engage à juger un(e) accusé(e), il a l’obligation de ne parler à personne, en dehors des autres jurés et des magistrats qui les accompagnent, du déroulé du procès et des délibérations qui précèdent le verdict. Une consigne que n’a visiblement pas bien saisie une jeune femme australienne qui a failli reporter la décision du tribunal de Queensland.

Capture d'écran du compte Instagram de la jeune femme qui a commenté le procès pour meurtre auquel elle participait comme jurée.
Capture d'écran du compte Instagram de la jeune femme qui a commenté le procès pour meurtre auquel elle participait comme jurée. - DR

Chaque jour, alors que l’Australienne doit se rendre au tribunal pour assister au très médiatique procès de Gable Tostee, un jeune homme accusé du meurtre d’une jeune femme rencontrée via l’application Tinder et retrouvée morte en 2014 au pied du balcon de son appartement, elle confie ses doutes, son ressenti et ses peurs à ses 2.000 abonnés sur Instagram.

>> A lire aussi : Royaume-Uni: Boom des crimes liés à Tinder et Grindr

« J’ai eu ma dose de caféine grâce à cet immense café (…) je me sens prête pour affronter une nouvelle journée de délibérations… Je crois », a-t-elle écrit notamment. Des messages qui semblent anodins maisjugés suffisant par les avocats de la défense qui ont dénoncé un vice de procédure. Si les faits ont passablement irrité les magistrats, le procès et les délibérations ont pu se poursuivre.

La médiatisation de l’affaire dans l’affaire a suscité de nombreux commentaires atterrés des internautes sur le compte Instagram de la jurée, qui a décidé de privatiser ses photos désormais réservées à ses abonnés. Gable Tostee a finalement été acquitté des charges qui pesaient contre lui.