I/O 2016: Google mise sur un nouvel assistant intelligent et sur la réalité virtuelle

TECHNOLOGIE Revivez la conférence en direct...

Philippe Berry
— 
Le patron de Google, Sundar Pichai, à la conférence Google I/O 2016.
Le patron de Google, Sundar Pichai, à la conférence Google I/O 2016. — 20 MINUTES

La vidéo en direct à 360°:

21h00: C'est terminé

Un peu décevant, il faudra sans doute attendre l'automne pour voir les nouveaux smartphones Nexus et les casques de réalité virtuelle. La modélisation de l'environnement de Tango était absente mais on devrait pouvoir découvrir les progrès lors d'un atelier. Merci de nous avoir suivi, on se retrouve très vite pour la synthèse des annonces, bonne soirée à tous.

20h50: Instant Apps, pour utiliser une app sans l'installer

Un ami vous envoie un lien vers une vidéo Buzzfeed? La fonction Instant App sera lancée cette année et permet d'exécuter un bout de code sans devoir installer une app. Cela sera rétrocompatible jusqu'à Android Jellybean.

20h45: Vidéo de Daydream

Pour rêver en VR.

 

20h40: Intermède geek

Google parle de ses outils pour développeurs.

20h25: Android Wear 2.0

Pas mal de nouveautés pour l'OS des montres, il était temps. Notamment du côté du fitness, avec la reconnaissance d'activité pour mieux compter ses calories. En espérant que le système ne se trompe plus entre la course à pied et la voiture. Davantage d'apps "stand alone" qu'on peut utiliser sans téléphone.

20h20: Pas de casque de réalité virtuelle dévoilé

Il faudra donc attendre l'automne. Pour l'instant, Google n'a parlé que de partenaires, mais selon les bruits de couloir, l'entreprise travaille aussi sur une solution maison.

20h15: Daydream, la plateforme de réalité virtuelle d'Android

Elle sera lancée à l'automne, avec trois volets:

  • des smartphones compatibles (d'une dizaine de partenaires d'ici l'automne)
  • des casques compatibles mais aussi des manettes (comme un wiimote miniature)
  • des jeux et des expériences

Bref, Google va fournir toutes les caractéristiques et les logiciels nécessaires pour permettre à ses partenaires de proposer leur solution de réalité virtuelle.

20h15: Android N dispo en bêta

Avec des Nexus 5/6/5X/6P. C'est par là.

20h10: Avec Android N, l'optimisation des apps après une update, c'est fini

ENFIN. Lors de la dernière update, l'opération d'optimisation a duré 20 min, bloquant l'utilisation du téléphone.

20h00: Le public va choisir le nom d'Android N

Google n'a pas d'idée et utilise donc l'appel à un ami. Pour voter sur le nom (qui doit être un dessert ou un truc sucré), c'est ici. On vote pour "Android Nerds" (des bonbons).

19h55: Allo et Duo dispo "cet été"

Tout est dans le titre.

19h50: Duo, l'app de chat vidéo qui accompagne Allo

Et une app de plus. La fonction la plus cool? "Knock, knock" (Toc, Toc), qui permet de voir la vidéo AVANT de décrocher, histoire de savoir si c'est safe for work.

19h50: Allo en image

Allo va-t-il remplacer Hangout ou ajouter encore à la fragmentation des messageries sur Android? Google ne l'a pas précisé.

 

19h40: Nan mais Allo, quoi, la nouvelle messagerie intelligente de Google

Elle s'appelle donc Allo. Et on espère qu'elle va mieux marcher que Hangout ou l'appli SMS de base. La démo est plutôt très cool, car Google intègre de l'intelligence artificielle, notamment pour des réponses préprogrammées en contexte. Dans le détail:

  • On peut crier ou murmurer avec une petite molette (en maintenant le bouton "envoyer")
  • Les réponses intelligentes sont comme dans Google Inbox: l'IA analyse le message précédent mais aussi les photos. On peut donc répondre d'un clic: "Trop mignon le chien"
  • On peut converser avec Google assistant (aka les bots débarquent)

19h30: Voilà à quoi ressemble le hub Google Home

Pas mal, asez proche des routeurs wifi OnHub de Google.

 

19h20: Google Home, la réponse à Amazon Echo pour la maison

Voici donc le petit hub de Google pour le salon, basé sur Google assistant. C'est une enceinte connectée qui peut jouer de la musique du Cloud. Surtout, on peut converser avec l'assistant, par exemple:

  • Joue le dernier Beyoncé
  • Montre-moi le trailer de Prison Break (et il est joué sur la télé)
  • Réveille-moi à 7h15
  • Appel un taxi pour 18h

Plus intéressant, le hub pourra aussi servir à controler sa smartphone (allumer la lumière dans la chambre des enfants et jouer de la musique, etc)

19h10: Pichai annonce l'assistant Google

Il s'agit d'un assistant intelligent avec lequel on peut converser. Il y avait déjà Google Now, mais là Google a l'air de vouloir rendre l'expérience plus personnelle, avec des petits points du logo qui bougent. Bon, le nom est quand même assez impersonnel. Mais on peut lui demander des choses comme "Est-ce que le Live de la jungle est bien?" et il répond en trouvant les critiques. "Veux-tu acheter des billets?" "Oui, 4", done, avec un QR code à scanner.

19h10: 25% de requêtes en vocal sur mobile

Selon Pichai, 25% des recherches Google sur mobile sont faites par la voix.

19h05: 7.000 participants

Sundar Pichai, le boss de Google, est sur scène. "Il y a 3 milliards d'internautes, ils vivent sur leur téléphone".

19h00: C'est parti!

Avec un set symphonique d'un DJ.

18h45: Tout le monde est prêt

L'amphi se remplit, avec de nombreux développeurs. La question du jour: short ou pas short, alors qu'il devrait faire 30° en Californie.

 

18h30: 6.500 places assises

La capacité est assez comparable à celle des années précédentes au Moscone Center (environ 5.000).

 

18h15: H-45 minutes

Bonjour/bonsoir à tous. Palmiers, lunettes de soleil, crème solaire, on se croit davantage à Coachella qu'à une conférence pour geeks. Mais cette année, Google organise donc I/O dans son jardin de Mountain View, au Shoreline Amphitheatre, en plein air. On attend donc des surprises, et on prie pour que le wifi ne craque pas.

 

C’est un rendez-vous spécial que semble préparer Google. Après huit éditions à San Francisco, I/O 2016 est organisé sur son campus de Mountain View, en plein air. Et pour la première fois, la conférence pour développeurs sera diffusée en direct à 360° – ce qui donnera l’impression d’être aux premières loges avec casque comme l’Oculus Rift ou Cardboard. Le programme, selon les rumeurs :

  • Le paquet sur la réalité virtuelle. Google devrait lancer le système Android VR, accompagné de deux nouveaux appareils : une solution mobile, comme le Galaxy VR de Samsung, et un casque plus puissant pour concurrencer le Rift. Mais selon l’investisseur Peter Rojas, la présentation de ces derniers n’est pas une certitude.
  • Le pari d’un assistant intelligent. Comme Amazon avec Echo, Google planche sur un compagnon pour la maison capable d’exécuter des tâches basiques via le contrôle vocal (commander un taxi ou une pizza, par exemple), selon le New York Times.
  • La cartographie d’intérieur en plein boom. Le « projet Tango », qui permet de scanner une pièce en 3D, a fait de gros progrès. Google travaillerait avec des partenaires sur des smartphones grand public intégrant cette technologie, ce qui boosterait les possibilités de la réalité virtuelle.
  • Le soulèvement des bots. Comme chez Facebook et Microsoft, on attend la stratégie de Google sur ces scripts intelligents intégrés à des services de messagerie.
  • Android sur tous les fronts. On devrait découvrir le nom de la version N, attendue à l’automne. Mais il faudra, a priori, patienter jusqu’à octobre les nouveaux Nexus fabriqués par HTC. Une tablette Nexus 7 édition 2016 pourrait en revanche se montrer. Android pour la maison et la voiture ont besoin de passer la seconde.
  • Des surprises roulantes ? En plein air, à Mountain View, on sera déçus si l’entreprise ne fait pas le show avec des Google Car, des drones ou un ballon wifi. Selon un bruit insistant dans les rues de Mountain View, pour la fête nocturne, Google pourrait simuler une aurore boréale. Sous les palmiers, ça promet…