Filmer ses enfants restés seuls à la maison, est-ce une bonne idée?

OBJETS CONNECTES Pour promouvoir sa caméra familiale baptisée Circle, Logitech dévoile les résultats d’une étude sur ce que les parents imaginent à propos des activités de leurs enfants en leur absence…

Christophe Séfrin

— 

Logitech lance Circle, une caméra
Logitech lance Circle, une caméra — LOGITECH

Comment s’occupent vos bambins à la maison lorsque vous avez le dos tourné ? Réponse a/: ils font leurs devoirs. Réponse b/: ils rangent leur chambre. Réponse c/: ils préparent des coquillettes aux œufs pour le dîner.

Las ! Plus personne n’est dupe. Equipés de smartphones, tablettes et autres zappettes infernales pour regarder Touche pas à mon poste en replay, les enfants ont certainement mieux à faire. Une étude de l’institut Wakefield Research* pour la marque Logitech donne quelques pistes. Non sur la nature de leurs occupations réelles, mais bien sûr les idées que se font les parents à propos d’elles.

Ainsi, 57 % des parents interrogés imaginent que leurs enfants regardent la télévision durant leur absence. A 44 %, ils les voient bien s’empiffrer de bonbons. Et à 20 %, les parents américains et français interrogés pensent que leurs mômes sautent sur les meubles. Sérieux ? Et vous, qu’imaginez-vous à propos de vos chères têtes blondes ? Les plus sages du monde en votre absence ?

Une caméra pour retrouver la vraie vie

Evidemment, Logitech a quelque chose à nous vendre avec son étude. Il s’agit en l’occurrence d’une drôle de caméra de contrôle nommée Circle. « Avec elle, on passe de la home-sécurité à la home-life », vantait le constructeur lors de sa présentation en septembre dernier.

La vocation de l’objet va au-delà de la simple surveillance à distance. Fonctionnant sur batterie, la caméra peut être trimballée de pièce en pièce. Et pendant que papa est en voyage d’affaires à 500 km, maman et le petit Rémi peuvent lui faire des grimaces devant l’objectif, smartphone ou tablette ouvrant à distance une fenêtre sur la vie de famille.

Circle permet aussi de faire des grimaces à papy et mamy.
Circle permet aussi de faire des grimaces à papy et mamy. - 20 MINUTES

 

D’où -si l’on poursuit la lecture de l’étude fournie par Logitech-, quelques chiffres gentiment culpabilisants pour les parents qui, espère sans doute le constructeur, risquent de foncer en boutique pour s’acheter Circle (vendue 199 euros quand même). On les aura prévenus.

Refaire le film de la journée

Ainsi, 74 % des parents se sentent effectivement coupables d’être loin de chez eux en laissant leurs enfants, dit l’étude. 91 % réclament des moments privilégiés : la lecture d’histoires (57 %), l’aide aux projets artistiques (41 %), le partage de jeux (58 %), surveiller leur sommeil (38 %). Les papas préféreraient jouer à un jeu avec leurs enfants (66 %), tandis que les mamans privilégieraient la lecture d’histoires (59 %). Pour Logitech, le pansement à tous ces maux de notre société s’appelle évidemment « Circle ».

 

Depuis un smartphone distant, la petite caméra permet même d’obtenir un résumé quotidien des activités de la journée dans la maison. L’idée -pas bête-, est qu’elle enregistre de brèves séquences régulières à propos de scènes de vies et qu’elles les associe pour en livrer un petit montage accéléré en fin de journée.

Ingénieux. Cela tombe d’ailleurs bien, puisque selon l’étude de l’institut Wakefield Research pour Logitech, « 83 % des parents interrogés estiment qu’avoir un aperçu des activités de leur enfant quand ils ne sont pas avec eux serait l’une des meilleures façons d’améliorer leur journée ». On est tentés de dire : « seulement ? ». Car reste, quand même, 17 % de parents indignes…

Par contre, l’étude ne dit pas si les parents peuvent éprouver un sentiment coupable en observant leurs enfants à leur insu. « On ne peut pas s’empêcher de jouer au flic », témoigne une maman qui vient de s’équiper de la caméra Circle. Mais, d’après son expérience : « il faut apprendre à n’en utiliser que le meilleur pour être rassurée lorsqu’il le faut, et passer un peu de temps avec les siens lorsque l’on est absent ». Bref, à chacun de s’avoir jusqu’où il peut s’immiscer dans la vie de ses rejetons.

>> A lire aussi : 5 gadgets connectés pour tout retrouver

Des objets connectés pour se rassurer

Les parents ont désormais le choix pour surveiller leurs enfants à distance. Parmi les équipements précurseurs, il y a Ma p’tite balise, un petit module GPS à glisser dans le cartable de son bambin pour savoir s’il est bien arrivé à l’école. Plus récemment, la firme Netatmo a branché sa caméra Welcome dans nos intérieurs. L’appareil reconnait les visages et envoie un message à papa ou maman pour lui notifier le retour de Rémi ou de Camille au bercail. Lily et Tom aussi.

La caméra Welcome de Netatmo reconnaît les visages et envoie une notification pour indiquer qui vient de rentrer à la maison.
La caméra Welcome de Netatmo reconnaît les visages et envoie une notification pour indiquer qui vient de rentrer à la maison. - NETATMO

 

On garde aussi en mémoire E-ZY Watch, la montre connectée de la marque Haier qui indique où sont les kids. Sans oublier les applications comme E-Zyou pour surveiller l’usage qu’un enfant fait de son mobile… Circle de Logitech s’inscrit donc dans la pure lignée de ces équipements connectés. Ceux qui offrent un évident service autour de la réassurance mais qui, parfois malgré eux, ne peuvent se défaire d’un petit côté « Big Brother ».

* Menée en France auprès de 501 parents d’enfants âgés de 7 ans et moins et aux Etats-Unis auprès de 501 parents d’enfants âgés de 7 ans et moins.