Polly: Cette application va t-elle (enfin) régler les problèmes de stationnement?

APPLICATION Lancée ce mercredi, l’application Polly promet aux Parisiens de réduire leur temps pour trouver une place de parking de 50 %…

Christophe Séfrin

— 

L'application Polly préconise une zone de parking dans laquelle on a le plus de change de trouver une place de stationnement.
L'application Polly préconise une zone de parking dans laquelle on a le plus de change de trouver une place de stationnement. — CHRISTIPHE SEFRIN/20 MINUTES

C’est le casse-tête de la plupart des utilisateurs de voitures en ville : trouver une place de parking. Si possible rapidement. Et gratuitement. Polly, une nouvelle application iOS et Android qui sera lancée ce mercredi devrait les y aider. Selon Zohar Bali, le PDG de la start-up israélienne sPARK qui a développé Polly, l’application permet de réduire de 50 % le temps pour trouver une place. Soit passer d’un temps moyen de 21 minutes à une dizaine de minutes. Ce qui devient supportable. Associant guidage et prédiction, Polly est d’abord disponible sur Paris. D’autres villes de France, comme Nice et Marseille devraient suivre.

Paris scanné avec des GoPro

Pour réussir son pari, la start-up a développé un algorithme prenant en compte une trentaine de paramètres. Pour la Capitale, la ville de Paris a selon Zohar Bali « joué le jeu à fond » en fournissant notamment arrondissement par arrondissement des informations précieuses comme le temps de stationnement moyen dans tel ou tel quartier. Par ailleurs, sPARK a aussi lâché dans Paris ses « Scouts », des cyclistes équipés de caméras GoPro qui, à l’image des Google Cars, ont totalement maillé la Capitale en enregistrant toutes les informations relatives au stationnement (nombre de places, tarifs, etc.). Et bien entendu, Polly prend en considération le trafic en temps réel. Des mois de travail ont été nécessaires avant de fournir la version finale de l’application, désormais opérationnelle. Et supposée fiable.

80 % de taux de réussite

Le principe de Polly n’est pas de nous préciser là où se trouve une place de parking, mais, selon l’adresse à laquelle on compte se rendre, de nous indiquer le meilleur secteur où se garer. Sur l’écran d’un smartphone, celui-ci prend l’apparence d’un polygone associant entre-elles différentes rues dans lesquelles Polly invite les voitures à s’engager. D’après Zohar Bali, le taux de réussite serait de 80 %. A défaut, on peut également s’orienter vers les parkings souterrains environnants. Polly prend soin de les proposer du plus proche au moins proche par rapport à l’adresse à laquelle on se rend. D’ailleurs, si après 9 minutes 30 de recherche dans le secteur préconisé, le conducteur n’est pas parvenu à se garer, l’application lui propose de le conduire automatiquement vers le parking souterrain à proximité. Pratique.

Pas de remède miracle

Une fois débarrassé de la corvée du parking, l’application offre un guidage piéton pour se rendre là où l’on doit aller. Ne manque plus que la compatibilité avec les montres connectées avec un guidage au poignet pour que l’expérience soit complète ! Ainsi présentée, Polly semble particulièrement pertinente. Ne vendant pas de « remède miracle » ni de solution pour trouver automatiquement une place de parking, l’application vise d’abord les personnes ayant besoin de se rendre à Paris de façon ponctuelle, qui ne sont pas forcément les utilsateurs de l’application Waze, elle utilisée systématiquement pour éviter les bouchons. Et qui recherchent « le Graal », selon Zohar Bali, soit une place en surface. Une fois celle-ci repérée, il sera cependant nécessaire de « faire » vite. Selon les statistiques, il faut en moyenne entre 5 et 20 secondes pour qu’une place de parking libre ne le soit plus.