iPhone 6S: Apple minimise les différences d'autonomie selon les puces

TECHNOLOGIE Selon la marque à la pomme, l'écart n'est que de «2 à 3%» selon les modèles...

P.B.

— 

Un iPhone 6S et un 6S Plus.
Un iPhone 6S et un 6S Plus. — R.LEVINE/NEWSCOM/SIPA

A chaque génération d’iPhone, sa polémique plus ou moins fondée. Alors que le débat en ligne fait rage sur la différence d’autonomie entre deux familles aux composants fabriqués par des sous-traitants différents (Samsung et TSMC), Apple a réagi, jeudi. Selon l’entreprise, les écarts sont minimes, entre « 2 et 3 % ».

Apple rejette les expériences réalisées par de nombreux blogs qui concluaient à des différences allant jusqu’à 50 minutes. Selon Apple, qui donne ici des conseils pour optimiser la durée de la batterie, ces tests destinés à vider une batterie le plus vite possible « ne sont pas représentatifs de l’utilisation réelle d’un smartphone ». Ces expériences poussent souvent le processeur et la puce graphique à plein régime pendant une longue durée, et les conditions ne sont jamais complètement identiques, notamment avec des cartes SIM différentes.

Deux fournisseurs

Peu de gens le savent, mais tous les iPhone ne sont pas identiques. Les puces A9 (le cœur du smartphone), sont fabriquées à parts presque égales par Samsung et TSMC. Elles sont notamment gravées dans des tailles différentes, et selon de nombreux tests, les modèles TSMC semblent bénéficier d’un léger avantage.

Pour le consommateur, si la batterie est la priorité, mieux vaut se tourner vers l’iPhone 6S Plus. Avec sa batterie géante, il tient une journée complète sans problème, ce qui n’est pas toujours le cas de son petit frère.