Orange va tester la 5G à Belfort

RESEAUX L'opérateur historique a reçu l'autorisation de l'Arcep pour procéder à de premiers tests...

20 Minutes avec agence

— 

Le logo de l'opérateur Orange, le 19 décembre 2013 à Dunkerque
Le logo de l'opérateur Orange, le 19 décembre 2013 à Dunkerque — Philippe Huguen AFP

Afin d’anticiper l’évolution vers la 5e génération des réseaux mobiles, envisagée à l’horizon 2020, l’Arcep a délivré à Orange une autorisation d’expérimentation pour procéder à des tests sur la commune de Belfort.

Des tests menés pendant près d’un an 

Un communiqué de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), qui officialise cette décision, précise que ces tests s’inscrivent dans le cadre du programme européen 5G-PPP, un partenariat public-privé conclu entre la Commission européenne et l’industrie des télécommunications. A noter que l’expérimentation sera menée jusqu’à la fin de l’année 2016.

Orange aura ainsi à charge d’étudier les conditions d’utilisation par la 5G de bandes de très hautes fréquences (entre 6 GHz et 100 GHz), encore inutilisées par les réseaux mobiles actuels, et qui intègrent le cadre de recherche des fréquences 5G qui seront harmonisées mondialement.

La 5G entend, elle, démultiplier, dans les années à venir, la capacité et la rapidité des réseaux mobiles, et améliorer la connectivité pour permettre l’émergence de nouveaux usages, comme l’Internet des objets.