Facebook va bientôt proposer une sorte de bouton «J'aime pas»

WEB Selon Mark Zuckerberg, il s'agira d'exprimer son empathie...

P.B.

— 

Le bouton «Like» de Facebook, le 10 mai 2012 à Washington.
Le bouton «Like» de Facebook, le 10 mai 2012 à Washington. — BRENDAN SMIALOWSKI / AFP

Réclamé par presque tout le monde depuis des années, le bouton « Dislike » (« J’aime pas ») va bientôt faire son apparition sur Facebook. Mark Zuckerberg a confirmé, mardi, lors d’une séance de questions/réponses, que son entreprise travaillait sur une telle fonction. Mais selon lui, il s’agira avant tout véhiculer son « empathie » et pas d’exprimer un sentiment négatif ou une critique.

Zuckerberg a depuis longtemps reconnu que le bouton « like » posait parfois des problèmes, notamment sur un statut annonçant un décès ou dans le cas d’un drame humain comme celui des migrants. Mais le fondateur du réseau social ne veut pas que Facebook devienne un concours de popularité comme le site Reddit, avec une bataille pour les pouces hauts et bas pour faire remonter ou descendre un post.

Selon lui, mettre au point cette fonction « est plus compliqué qu’il n’y parait ». Allez on ouvre les paris : il n’y aura peut-être pas qu’un seul bouton (comme sur Buzzfeed avec «Cute», «Lol», «win» etc.), et aucun ne s’appellera « J’aime pas ».