La venue de l'iPhone affole les adeptes d'Apple

©2007 20 minutes

— 

Et l'iPhone de descendre aujourd'hui sur Terre... Plus précisément aux Etats-Unis, dans les magasins Apple Store et AT&T, seuls élus à pouvoir faire commerce de la nouveauté (de 499 à 599 dollars) le premier jour. Une arrivée attendue entre ferveur religieuse et hystérie groupie. AT&T et Apple auraient reçu plus d'un million de demandes de renseignements sur leur site. Le nombre d'appareils mis en magasin est tenu secret, mais des experts estiment que 1 à 3 millions de pièces seront disponibles les premiers jours. Selon l'analyste Michael Gartenberg, de Jupiter : « C'est le modèle le plus attendu depuis Graham Bell ! », l'inventeur du téléphone. Pour l'occasion, AT&T a recruté 2 000 employés pour vendre, mais surtout assurer l'ordre... D'autant que s'est créé un marché noir de volontaires pour faire la queue. Certains, comme Deana, en ont fait une profession - à temps très partiel et présentent leurs références sur Internet, comme « vingt-six heures d'attente pour la PlayStation 3, en plein hiver ».

Malgré la fièvre, qui touche même l'action d'Apple, si boostée que certains craignent un « iPhone Krach », l'appareil n'est pas considéré comme révolutionnaire par les spécialistes. Selon Charles Golvin, analyste chez Forrester, « l'iPhone change les enjeux, pas le jeu. Il y a déjà des portables qui disposent des fonctions offertes. Mais l'iPhone permettra une expérience plus forte. De plus, il est lancé sur un marché mature : tout le monde ou presque a un téléphone mobile ! Son atout sera de capitaliser sur la frustration des consommateurs, déçus de leur téléphone. » Et faire des frustrés des heureux.

Sur www.20minutes.fr

Retrouvez tout notre dossier sur l'iPhone

tactile
En attendant l'iPhone, des rivaux ont fait leur apparition. Le plus connu étant le PradaPhone, construit par LG, en attente d'une nouvelle version. Le constructeur HTC a également lancé le Touch, smartphone de 112 g, avec wi-fi et capteur photo de deux millions de pixels, fonctionnant sous Windows mobile et vendu environ 450 €. Tous ces appareils se caractérisent par leur grand écran tactile et le fait de pouvoir être pilotés au doigt.