Le MP3 s'applique à jouer un autre air

©2007 20 minutes

— 

La musique compressée qui couine aux oreilles ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir ! Mis au point en 1991, le MP3 (MPEG-Audio Layer 3) réduit à un douzième de sa taille un fichier musical. La différence, inaudible sur un baladeur, vire au tragique sur une chaîne hi-fi. Si les morceaux prennent moins de place lorsqu'on les enregistre, ils ont un petit côté Canada Dry de la chanson une fois joués. « On a l'impression d'écouter le même morceau, mais si l'on compare avec un CD, le second est beaucoup plus riche », explique un professionnel. Explications : avec le MP3, des fréquences sonores sont purement et simplement rayées de la partition.

Pour y remédier, plusieurs techniques sont enfin disponibles. Au Japon, JVC a développé un procédé dénommé « K2 ». L'idée : une moulinette électronique recrée ce que l'on n'entend plus grâce à des ­algorithmes. A l'écoute, l'amélioration est spectaculaire, avec une musique beaucoup plus colorée. Le constructeur espère d'ailleurs faire de son système un label de qualité, même s'il semble qu'il ait encore du mal à l'exporter. Pour l'heure, des chansons labellisées « NetK2 » sont vendues sur iTunes Music Store au Japon, la technologie étant par ailleurs implémentée sur deux chaînes hi-fi commercialisées en France (les EX-A10 et EX-A3).

Autre initiative, celle du coréen Creative et de son X-Fi, un procédé comparable pour « retrouver un son dynamique, vivant et cristallin », selon Sébastien Le Bescond, directeur du marketing. Moins impressionnants qu'avec le K2, les résultats restent notables : aigus et basses reprennent des couleurs. Petit plus, le X-Fi permet de répartir une source sonore en stéréo. Cartes son pour ordinateurs, module filaire baptisé « Xmod » (80 €) à brancher entre ses enceintes et son ordinateur, jusqu'à la base d'accueil Xdock (180 €) pour baladeurs iPod et Zen Vision M, Creative met du X-Fi partout et licencierait même sa solution à d'autres constructeurs.

qualité En copiant ses CD sur son PC, le mélomane peut choisir d'en conserver la qualité originelle d'un morceau enregistré. Sous iTunes : aller dans Edition/Préférences/Avancé/Importer avec Apple Lossless Encoder. Sous Windows Media : aller dans Outils/Options/Extraire de la musique/Format : Audio Windows Media sans perte. A noter : des sites de vente légaux proposent, pour certains titres, des compressions moindres (du 320 kbit/s contre 128 kbit/s pour un fichier MP3).