Pourquoi Internet a peur d'un «mobilegeddon» Google ce mardi

WEB Sur smartphone, le moteur va privilégier les sites optimisés pour les petits écrans...

P.B.

— 

Les services de Google sur iPad et iPhone.
Les services de Google sur iPad et iPhone. — GOOGLE

Votre site est-il «mobile friendly»? Si ce n'est pas déjà fait, il est possible de le vérifier grâce à un utilitaire mis au point par Google. L'entreprise l'avait annoncé en février dernier, ce mardi 21 avril, elle modifie son algorithme –uniquement sur smartphone– afin de booster dans ses résultats les sites adaptés aux petits écrans. Et certains redoutent un «mobilegeddon», ou, en VF et sans jeu de mot, une apocalypse mobile.

A chaque fois que le moteur de recherche touche à son algorithme, Internet prend peur. Lors du passage à la version «Panda», en 2011, de nombreux sites avaient plongé dans le référencement Google. Pour la plupart, c'était mérité (notamment pour les agrégateurs automatiques de contenus) mais il y avait eu quelques victimes collatérales, notamment des petites PME.

Cette fois, la modification ne touche que la version smartphone de Google (site et app). Mais vu que 60% du trafic vient désormais du mobile, tout le monde est directement concerné. Que valorise Google? Une taille de police adaptée à l'écran, un redimensionnement intelligent du texte ou encore des liens sur lesquels il est facile de cliquer. La bonne nouvelle, c'est que l'algorithme est «en temps réel», ce qui signifie que toute amélioration devrait immédiatement être prise en compte. Ouf.