YouTube: Un abonnement pour zapper la pub et un pas de plus vers l'Internet payant

WEB Le surf gratuit prend encore un petit coup dans l'aile...

Clio Weickert

— 

La plateforme YouTube de Google.
La plateforme YouTube de Google. — RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

Deezer, Spotify et désormais... YouTube avec son abonnement pour dispenser l'internaute de réclames. Les sites sont désormais nombreux a étoffer leur plateforme de services payants. Le surf gratuit s'éloigne alors lentement mais sûrement. 

Sécurisation des revenus

Les intérêts de ces abonnements pour YouTube et ses congénères sont clairs. «Sur l'Internet, les revenus des internautes sont plus rémunérateurs que la publicité, souvent bradée et trop liée à la conjoncture», explique Franck Rebillard, professeur de socio-économie de l'Internet à l'Université Sorbonne Nouvelle. Adoptée par Deezer et Spotify, la formule pourrait aider à renflouer les caisses d'un YouTube peu rentable.

Un pas supplémentaire vers une toile payante?

Si cet abonnement pourrait être tout bénef' pour YouTube, quid de l'internaute? L'absence de pub est-il un motif suffisant pour dégainer la carte bleue? «Tout comme Google, Youtube n'est plus un service de découverte. Ils fournissent désormais du contenu sur mesure», selon Franck Rebillard. Des prestations supplémentaires donc. 

«Cette monétisation de YouTube aurait été très mal vécue par les internautes il y a dix ans. Mais aujourd'hui, ils ne sont plus attachés à ces valeurs de gratuité. On les a habitué à ce que les services soient payants, par le micro-paiement et la VOD par exemple». 

Le tout payant, ce n'est pas pour aujourd'hui, mais petit à petit, l'oiseau fait son nid.