Giroptic, la petite française qui s'attaque à GoPro

ECONOMIE Initialement pensée pour un usage bureautique, la petite caméra lilloise veut aujourd'hui s'immiscer sur le marché dominé par la caméra américaine...

20 Minutes avec agence

— 

La 360Cam, nouveau joujou de la société lilloise Giroptic.
La 360Cam, nouveau joujou de la société lilloise Giroptic. — Giroptic.com

L'histoire de la start-up lilloise Giroptic n'est pas toute récente. Mais, celle qui sait s'adapter à l'évolution des besoins du grand public devrait faire parler d'elle. Son dernier produit, une caméra sportive née d'un financement kickstarter, entend même faire de l'ombre à la célèbre GoPro et pour cause: étanche, «accessoirisable» et tout terrain comme sa rivale, elle a l'avantage sur elle de pouvoir filmer à 360°.

Un atout d'autant plus pertinent qu'il surfe avec une nouvelle fonctionnalité de YouTube (la lecture des vidéos 360°), ainsi qu'avec l'explosion de la réalité augmentée, que Giroptic a d'ailleurs pris en compte dans le paramétrage de son joujou.

Vedette du CES de Las Vegas

La baptisée «360cam», vedette du dernier CES de Las Vegas en janvier, est aujourd'hui vendue 499 dollars et permet d'immortaliser ses souvenirs de vacances sans en perdre le moindre détail, à moins que vous ne préfériez exploiter sa fonction caméra de surveillance, justement durant vos sorties loin de chez vous.

Avec ce dernier modèle, Giroptic est bien loin de ses débuts en 2008, année où la start-up déboulait sur le marché de la seule photo 360°, avec un modèle conçu pour fournir aux agents immobiliers des prises de vues panoramiques. Forte de ses innovations, la start-up a réalisé, selon maddyness.com, un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros en 2014.