Non, Google Glass n'est pas mort

TECHNOLOGIE Le président de Google jure que la plateforme reste «fondamentale» pour l'entreprise...

P.B.

— 

Google Glass propose désormais quatre montures pour lunettes de vue.
Google Glass propose désormais quatre montures pour lunettes de vue. — GOOGLE

Un reboot, mais pas un coup d'arrêt. L'annonce de la fin de la commercialisation du modèle «Explorer» de Google Glass semblait sonner le glas des lunettes connectées. Mais lundi, Eric Schmidt, le président de l'entreprise californienne, le martèle dans les colonnes du Wall Street Journal: le projet Glass n'est pas «annulé». Il est en train d'être «repensé pour le consommateur».

Pour ce faire, Google a réorganisé ses équipes. Glass a quitté le labo secret de Google X et se trouve désormais sous la supervision du papa de l'iPod, Tony Fadell, qui a rejoint Google lors du rachat de Nest, en 2014.

Comme pour les voitures autonomes, Glass est «un projet de long terme», selon Schmidt, et reste «une plateforme fondamentale» pour Google. L'entreprise ne met toutefois pas tous ses dollars dans les mêmes lunettes. Elle a récemment mené un tour de table de 500 millions de dollars dans la réalité augmentée de la startup Magic Leap.