Des mash up qui oeuvrent pour plus de proximité

©2006 20 minutes

— 

Sur le Web, tant que les informations locales sont restées le monopole de portails tel Yahoo! ou d'annuaires tel PagesJaunes, trouver un hôtel cinq étoiles à Chicago était souvent plus facile que de connaître la liste des bars wi-fi de sa ville.

Les mash up de Google Maps ont changé la donne en donnant la possibilité à chacun d'enrichir les cartes avec ses propres adresses et commentaires. Mieux : en créant des plates-formes facilitant les contributions bénévoles des internautes, des ­mashup communautaires proposent désormais des services d'informations locales qui permettent de retrouver bons plans, appartements à vendre ou commerces d'un quartier. L'effet mash up à oreille ?

recherches Dismoiou.fr est un service de partage d'informations locales gratuit en français. Ce site communautaire permet de signaler, de commenter ou de retrouver, sur une carte, des événements, des commerces ou des services. Sa base de 700 000 adresses devrait rapidement s'enrichir grâce aux contributions des internautes.