Des scientifiques essaient de rendre Super Mario intelligent

TECHNOLOGIE Notamment afin qu'il puisse jouer tout seul...

Philippe Berry
— 
Le jeu «Super Mario» modifié par des chercheurs de l'université allemande de Tubingen.
Le jeu «Super Mario» modifié par des chercheurs de l'université allemande de Tubingen. — UNIVERSITE TUBINGEN

Elon Musk et Stephen Hawking ont peur que des progrès en matière d'intelligence artificielle se terminent par un scénario à la Terminator. Ils auront sans doute un peu froid dans le dos en entendant Super Mario, répondre d'une voix de robot: «Si je saute sur un Goomba, alors il meurt à coup sûr.»

Des chercheurs de l'université de Tubingen ont en effet entrepris de rendre le plombier de Nintendo intelligent. Mais contrairement à ce qu'affirment certains titres sensationnalistes, il est loin d'être «conscient».

Apprentissage semi-autonome

Les chercheurs ont donné des yeux et des oreilles à Mario pour qu'il puisse reconnaître son monde («fleur», «champignon», «tuyau», «pièce»), apprendre de directives vocales («Les Goomba meurent quand tu leurs sautes dessus»), et des état émotionnels («joyeux», «curieux»). S'il est joyeux, il collecte des pièces tout seul. S'il est curieux, il explore les tuyaux. «Sois un peu moins joyeux», ordonne le chercheur. «Comment te sens-tu?» «Je ne me sens pas très bien», répond Mario.

Pour l'instant, la mécanique reste très scriptée. Malgré tout, Martin Butz affirme que le héros moustachu est capable «d'apprendre» par lui-même. Par exemple, sans savoir comment tuer un ennemi, il peut essayer toutes les possibilités (courir, sauter) jusqu'à ce qu'il découvre la bonne et s'en souvienne pour la suite. Dans la prochaine version, Mario devrait être capable de terminer le jeu seul (cela a déjà été réalisé, mais avec une approche en force brute), et il pourra même transmettre à Luigi ce qu'il a appris. Le soulèvement des machines est proche...

>> Le projet en vidéo: