Sony Pictures victime d'un piratage massif et d'un chantage

SECURITE Un groupe menace de publier des documents volés...

P.B.

— 

Capture d'écran d'un piratage qui a touché Sony Pictures, le 24 novembre 2014.
Capture d'écran d'un piratage qui a touché Sony Pictures, le 24 novembre 2014. — DR

Le groupe de hackers se fait appeler GOP pour «Guardian of Peace». Inconnu jusqu'à présent, il a semé la pagaille chez Sony Pictures, lundi. La plupart des ordinateurs des employés américains du studio de cinéma ont été piratés, selon Deadline.

Le message suivant bloquait les machines: «Nous avons obtenu toutes vos données internes incluant des secrets. Si vous n'obéissez pas, nous publierons ces données. Vous avez jusqu'au 24 novembre à 23h00 GMT pour décider.»

Sony enquête

Les demandes des hackers n'avaient pas été clarifiées après l'expiration de l'ultimatum, lundi soir. Plusieurs liens vers des fichiers .zip étaient disponibles sur divers sites. Selon The Next Web, ils contiennent notamment des informations financières mais certains sont protégés par des mots de passe.

Sony a indiqué qu'une enquête avait été ouverte. Selon Deadline, les ordinateurs des employés ont été immédiatement déconnectés d'Internet.