Le 8e Salon de la Photo déclenche la passion de l'image à Paris

SALON DE LA PHOTO Dans un secteur en pleine évolution, la photo n’en finit pas de séduire les français.  Démocratisation des smartphones et tablettes oblige, la façon avec laquelle ils photographient évoluent…

Christophe Séfrin

— 

Les smartphones font de l'ombre aux compacts numériques mais peuvent devenir de vrais partenaires pour les photographes désireux de partager les clichés réalisés avec un appareil photo Wifi, comme ici le Canon EOS 1200D.
Les smartphones font de l'ombre aux compacts numériques mais peuvent devenir de vrais partenaires pour les photographes désireux de partager les clichés réalisés avec un appareil photo Wifi, comme ici le Canon EOS 1200D. — CANON

Clic, clac: le Salon de la photo ouvre ses portes ce jeudi à Paris. Cette huitième édition s’inscrit dans un contexte morose pour un secteur de l’électronique grand public qui a vu ses recettes plonger de 20,5% en Europe au second trimestre (source: Gfk Temax). Paradoxe: le Salon de la photo 2014 «se présente bien, avec plus d’exposants que l’an dernier», se félicite Marc Héraud, délégué général du Sipec (Syndicat des entreprises de l’Image, de la photo et de la Communication). Même si Samsung est aux abonnés absents, les ténors du secteur ont répondu présent: Canon, Fujifilm, Leica, Nikon, Panasonic, Pentax, Olympus, Sony… Tendance: parmi les 160 exposants figurent de très nombreux fabricants d’accessoires, mais aussi des curiosités comme la marque Lomography et même Lytro et ses appareils photo révolutionnaires qui s’affranchissent de la mise au point. Plus de 85.000 visiteurs devraient zoomer sur les stands jusqu'à lundi...

Les reflex prennent plus de photos

Il faut dire les pratiques photo évoluent. Selon une étude Ipsos pour le Sipec, chaque français a réalisé selon son équipement et durant les 6 derniers mois 640 prises de vues avec un Reflex, 400 avec un Bridge, 342 avec un compact, 292 avec un smartphone et… 172 avec une tablette. Par rapport aux années précédentes, il n’y a qu’avec les smartphones que le nombre de photos évolue. «Une chose nous rassure: pour la fonction souvenir des moments importants de la vie, l’appareil photo reste présent», indique Marc Héraud.

L’avenir gris des compacts

Pour autant, les compacts numériques finiront-ils par déclarer KO face aux smartphones? «Leur avenir est assez gris. Mais quand on voit des compacts experts se vendent à 600 à 700 euros, on se rend compte que le marché est tiré vers le haut», confie le délégué général du Sipec. Ainsi, l’appétence du public pour la photo de qualité demeure. Pour 63% des Français, le Reflex reste l’appareil faisant les meilleures photos, devant le compact (12%), le Bridge (8%) et l’hybride (6%). Un podium qui peut prêter à débat, mais sur lequel tablettes et smartphone peinent à se distinguer avec 3 et 2% d’avis favorables. Comme quoi…

Du 13 au 17 novembre, Paris Expo / Porte de Versailles. Entrée: 11 euros tarif plein ; 6 euros (12 - 18 ans).