Android Lollipop à l'heure du design fonctionnel

MOBILE La nouvelle version du système de Google arrive enfin...

Philippe Berry
— 
L'application Calendar, de Google, sur Android Lollipop.
L'application Calendar, de Google, sur Android Lollipop. — GOOGLE

Ça y est: depuis mardi, la mise à jour d'Android, cette fois baptisée Lollipop, est progressivement déroulée sur une série de smartphones et de tablettes. Sans surprise, les derniers modèles de la gamme Nexus y ont droit (Nexus 6 et 9), mais les plus anciens aussi (Nexus 4, 5, 10 et 7, y compris la version de 2012). Chez Motorola, cela sera courant novembre pour les Moto G et X (éditions 2013 et 2014) et les Droid Maxx, Ultra et Mini. Les gamme Z de Sony, les HTC One M7/M8 et les Galaxy S4, S5, Note 3 et Note 4 de Samsung y passeront début 2015.

Le design au service des fonctions

Le thème principal de cette version 5.0 d'Android est le «material design». Au programme: des couleurs vives, des polices plus facile à lire et surtout une approche «3D» en multicouches qui permet de mettre l'accent sur des boutons ou des menus. Ci-dessous, par exemple, avec un effet flottant ombré sur la version de gauche:

De même, les animations doivent être au service de l'interface et aider l'utilisateur à s'y retrouver, alors qu'Android est jugé trop «geek» par une partie du public.

Un design universel

Google propose sa nouvelle librairie et des consignes aux développeurs pour leurs apps. Le but: qu'Android bénéficie du même design sur smartphone, tablette, TV, montre et même lunettes et voiture.

Les premières apps officielles à passer au «materiel design», Gmail et Calendar, s'adaptent simplement à la taille de l'écran et à son orientation.

Du côté des autres nouveautés, le système de notification est plus interactif, et comme Apple, Google mise sur la synchronisation et la complémentarité entre tous ses appareils. Plus que jamais, leur OS devient une vaste plateforme continue, et l'écran, un simple terminal.