Ne maltraitez pas votre robot

P.B. avec AFP

— 

La Corée du Sud élabore un code éthique pour les robots, afin d'éviter qu'ils soient victimes d'abus par les hommes, ou vice versa, a-t-on appris mercredi de source officielle. La "Charte éthique des robots" devrait être adoptée cette année, a précisé le ministère sud-coréen du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.
La Corée du Sud élabore un code éthique pour les robots, afin d'éviter qu'ils soient victimes d'abus par les hommes, ou vice versa, a-t-on appris mercredi de source officielle. La "Charte éthique des robots" devrait être adoptée cette année, a précisé le ministère sud-coréen du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie. — Kim Jae-Hwan AFP/Archives

Un rapport britannique l’évoquait, les Sud-Coréens l’ont fait:  ils travaillent actuellement sur une «Charte éthique des robots» pour les protéger d’abus humains et vice-versa.

La charte devrait être adoptée cette année, précise le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie. Une nécessité car selon lui, «les robots vont développer une vive intelligence dans un avenir proche». Le texte est en cours d'élaboration par un comité regroupant des experts, des futurologues et un écrivain de science fiction.

Inspiré par les lois d’Asimov

Un membre du bureau de la robotique au ministère a expliqué à l'Agence France Presse que le texte allait s'inspirer des trois règles établies dans les années 40 par l'écrivain américain de science fiction, Isaac Asimov. A savoir:
-    les robots ne doivent pas s'en prendre à des humains ou permettre à des humains de faire du mal
-    les robots doivent obéir aux humains à moins que cela entre en conflit avec la première loi
-    les robots doivent assurer leur protection si cela n'entre pas en conflit avec les autres lois