Revivre la présentation de l'Apple Watch et des iPhone 6

TECHNOLOGIE Tim Cook a également dévoilé la solution de paiement sans contact Apple Pay...

Philippe Berry
— 
Tim Cook présente l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus le 9 septembre 2014.
Tim Cook présente l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus le 9 septembre 2014. — Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA
12h09 : C'est terminéMerci d'avoir passé ces deux heures avec nous. La synthèse de notre envoyé spécial à Cupertino est à lire ici, avant ses premières impressions. A retenir:- Tim Cook a enfin présenté l'Apple Watch. Elle sera disponible en deux tailles, début 2015, à partir de 349 dollars (sans doute 349 euros). Elle mise beaucoup sur le fitness et la personnalisation.- Les nouveaux iPhone voient enfin les choses en grand, avec deux modèles. L'iPhone 6 (4,7 pouce, à partir de 199 euros avec contrat de deux ans), et l'iPhone 6 Plus (5,5 pouces, à partir de 299 euros), seront disponibles le 19 septembre- Avec Apple Pay, l'entreprise veut devenir le leader du paiement sans contact (via puce NFC). Le système sera compatible avec les nouveaux iPhone et l'Apple Watch. Il sera d'abord lancé aux Etats-Unis.
11h56 : Et un album gratuit de U2Le nouvel album "Songs of Innocence" sera gratuit pour les 500 millions d'utilisateurs iTunes. Il a fallu un sketch de 5 minutes entre Bono et Tim Cook pour en arriver là. Désolé Tim, on reste sur Spotify.
11h50 : L'action Apple fait le yo-yoElle a d'abord grimpé de 3% en milieu de keynote et perd désormais 1,2%. L'annonce du prix a sans doute calmé Wall Street.
11h48 : On pourra payer avec l'Apple WatchOn a oublié ce point, sur lequel ne s'est pas attardé Tim Cook (quid de l'empreinte digitale?)
11h47 : Ça se termine avec U2 sur scèneC'est toujours mieux que Coldplay...
11h42 : L'Apple Watch disponible "début 2015" à partir de 349 dollarsOuch, c'est cher. Les modèles Android sont entre 199-249 dollars. Et c'est "à partir de". Sans doute pour la version classique. Pour les versions sport/luxe, il faudra compter plus.
11h41 : Evidemment, il faut un iPhoneHeureusement, pas que le 6. L'iPhone 5S et 5 seront également compatibles, soit environ 200 millions de personnes.
11h39 : Le fitness au coeur de la montrePlutôt classique, il y a un accéléromètre/podomètre, un capteur cardiaque et d'altitude. En revanche, ça semble confirmé, pas de GPS (il faut avoir son téléphone avec soi). Il y a une app qui centralise toutes les données, à l'heure du "quantified self", pour dépasser ses limites (ou stresser à mort car on n'a pas fait ses 10.000 pas dans la journée).
11h33 : La montre ouverte aux développeursPour créer des apps optimisées au mini format. Facebook, Twitter sont évidemment déjà là, mais aussi des apps de transport et de fitness.
11h31 : De nouvelles formes de communicationOn peut envoyer des vibrations, ou des dessins, et même son pouls (et la montre de son contact vibre). Mouais, un peu gadget quand même.
11h24 : Des réponses rapides "intelligentes"Intéressant, Apple analyse le contenu d'un SMS pour proposer des réponses rapides. Du genre "tu veux manger thai ou chinois". Et on peut choisir "thai" ou "chinois" dans les réponses (ou dicter un message).
11h22 : Si j'entends encore une autre chanson de Coldplay...Zen, zen. Ca doit être le groupe préféré de Tim Cook, aussi fade que lui.
11h18 : L'Apple Watch en deux tailles différentesPour les petits et les gros poignets. Il y a 3 matériaux différents pour la montre et une multitudes de bracelets. La Moto 360 a de la concurrence sur le custom.
11h13 : A priori, pas de GPS dans la montre "Elle utilise le GPS du smartphone", dit Ives. Cela veut dire qu'il faut prendre son téléphone pour aller faire son footing, urgh. Sinon il y a la SmartWatch3 de Sony, avec GPS intégré.
11h09 : Deux boutons sur la montreUn bouton home, qui affiche ses contacts préférés, et une petite roue utilisée pour zoomer. Notre envoyé spécial nous donnera ses impressions dès que possible.
11h06 : Ce qu'Apple a voulu faire "On n'a pas voulu créer un mini téléphone et l'attacher au poignet", dit Cook (prends ça, Samsung). Apple a donc adapté les gestes. "On ne peut pas zoomer à 2 doigts, ca prend tout l'écran", continue Cook.
11h02 : Et voici l'Apple WatchElle est finalement carrée. Et pas vraiment très fine. Design plutôt réussi, qu'on va pouvoir customiser en des versions plutôt classe (cuir) ou sport (couleurs flashy).The Apple Watch is here! http://t.co/fuvJFezizp pic.twitter.com/eYICl9fAja — Cult of Mac (@cultofmac) September 9, 2014
10h56 : Apple Pay aussi pour le shopping en ligneOn paie avec le pouce. Détail important: rien n'est stocké chez le marchand, un numéro de transaction unique est émis chaque fois.
10h53 : Apple Pay d'abord lancé aux Etats-UnisEn Europe, on a déjà des CB avec NFC, mais les Etats-Unis ont bien besoin de moderniser leur système. Apple a un partenariat avec les principales banques: Citi, Bank of America, Well's Fargo, Chase et American Express. Et avec des commerçants (Macy's, Bloomingdale, Subway, Disney, et évidemment, les Apple stores).
10h51 : Apple présente Apple PayComme prévu, du paiement sans contact via une puce NFC. C'est sécurisé par le "touch ID" (l'empreinte digitale). Il suffit d'approcher le téléphone d'un terminal en pressant le bouton home, et c'est payé. Et si on perd son téléphone? Via "trouver mon téléphone", on peut bloquer le service.
10h47 : On passe au paiementC'est un "gros business", dit Tim Cook. Qui n'est pas satisfait de la danse actuelle (chercher son portefeuille, sortir sa carte, sa carte d'identité (aux USA). Aussi, dit-il, c'est facile de pirater une bande magnétique (les Etats-Unis sont un peu le tiers-monde de la CB). Presque aussi facile que de pirater un compte iCloud, hu hu?
10h41 : Les iPhone 6 disponibles le 19 septembre (le 6 Plus à 100 euros de plus)Comme prévu, l'iPhone 6 démarre à 199 euros (avec un contrat de deux ans), avec 16 Go (enfin!), jusqu'à 399 euros en 128 go.Le 6 Plus, lui, coûte 100 euros de plus, à partir de 299 euros en 16 Go.
10h35 : Les tailles comparéesL'iPhone 5S fait vraiment nain:#AppleLive : More views of the #iPhone6. Follow for live updates: http://t.co/xvQ1nFgMII pic.twitter.com/W4qBb7zQX9 — Gigaom (@gigaom) September 9, 2014
10h33 : L'appareil photo reste à 8 mégapixelsEt tant mieux. Apple privilégie la taille des pixels, la sensibilité et la qualité de l'image. On attend le test pour voir le match face aux Lumia.
10h28 : Du mieux sur la batterie de l'iPhone 6 PlusC'est l'avantage d'avoir un gros téléphone: il embarque une grosse batterie. Selon Apple, l'iPhone 6 Plus tient désormais 14h en vidéo (contre 10h pour le 5S) et 12h en surf (contre 10h au 5S). Soit de 20 à 40% de plus. Voici peut-être l'intérêt principal d'adopter un téléphone géant. L'iPhone 6, lui, fait un peu mieux que le 5S (environ 10/20%).
10h24 : La nouvelle puce A8 en chiffresPhil Schiller (directeur marketing) l'annonce 25% plus rapide pour le processeur et 50% pour les graphismes. Vu sur une courbe, la croissance ralentit, la fin de la loi de Moore?
10h22 : Plus d'espace pour...En orientation paysage, les apps pourront opter pour une présentation différente. Le clavier également profite de nouveaux boutons (comme copier/coller). Apple n'a pas donné les dimensions de ses nouveaux téléphones, qui ont l'air assez gros, la faute à des bords en haut et en bas qui prennent de la place (pour le haut parleur et le bouton home).
10h15 : Les nouveaux iPhone 6 en chiffresIl y a donc:- l'iPhone 6: 4.7 pouces, comme prévu, d'une résolution de 1334x750 pixels, 6.8 mm d'épaisseur- l'iPhone 6 Plus: 5.5 pouces et 1920x1080 pixels, 7.1 mmPour le gros iPhone 6 Plus, c'est donc moins que le dernier LG. Les experts en pixels et vision humaine (et batterie) débattront de l'intérêt de pousser plus loin.
10h10 : Et voici les deux iPhones 6Cette fois-ci, plus en courbes qu'en angles. Il y a l'iPhone 6, et l'iPhone 6 Plus. Hum, ca cogite dur, le marketing. On  misait sur iPhone 6L, pour large. C'est 6 Plus, pour Plus grand?
10h06 : Un peu d'histoire avec Tim CookLe patron d'Apple arrive, chemise bleue, cette fois. Il rappelle qu'au Flint Center, Apple a présenté le Macintosh, puis l'iMac.
10h03 : C'est parti!Avec une vidéo chelou, qui explique que Apple est un pionnier, un innovateur, et fait les choses de manière différente, tout ça.
10h00 : Le lien vidéo sur iOS et Mac OS uniquementLa vidéo en live, c'est ici, mais comme d'hab, Apple oblige à passer par un appareil Apple (ou un PC avec Mac OS, ou un navigateur bidouillé)
18h51 : Le grand jour est arrivé. Aussi attendue par les fans de la marque à la pomme que par ses détracteurs, la journée de mardi sera marquée par la présentation de deux modèles d'iPhone 6 et surtout par celle de la fameuse smartwatch. Rendez-vous à sur 20 Minutes pour suivre les annonces en live blog, et notre envoyé spécial à Cupertino livrera ses impressions dans la foulée. La conférence est diffusée en direct sur le site d'Apple, mais il faut, comme d'habitude, être sous Mac OS ou iOS pour y accéder.

Du côté de l'iPhone, les fuites ont été nombreuses. C'est une quasi-certitude, Tim Cook lancera deux modèles plus grands, de 4,7 pouces et 5,5 pouces. Apple réussira-t-il à rogner suffisamment sur les bords pour que les petites mains s'y retrouvent? Pas sûr, mais un mode «1 pouce» devrait permettre d'éviter de s'écarteler les doigts. Le grand modèle, lui, viendra concurrencer les «phablettes», à commencer par le Galaxy Note 4 de Samsung. Il devrait bénéficier d'une résolution et d'une autonomie plus élevée... Tout comme son prix, attendu 100 euros plus cher.

Pour l'iWatch, le suspense est total. Apple a évité les fuites et son lancement n'est même pas une certitude. Mais en ayant convié un avion remplis de journalistes européens en Californie pour la première fois, il serait surprenant que l'entreprise ne sorte pas le grand jeu. La question à 100.000 dollars: cette montre, ou ce bracelet connecté, sera-t-il un mini-téléphone au poignet, ou Apple réussira-t-il à créer une nouvelle catégorie de gadget? Un truc qui ne doublonne pas avec nos smartphones mais vient au contraire les compléter? Réponse imminente...