«Kim Kardashian: Hollywood»: L’application mobile de la bimbo cartonne

APPLI Le jeu lui a permis d’engranger 1,6 million de dollars en cinq jours seulement…

A.G.
— 
Image du jeu mobile «Kim Kardashian : Hollywood».
Image du jeu mobile «Kim Kardashian : Hollywood». — Glu mobile

A la tête d’une fortune de 28 millions de dollars, Kim Kardashian continue de voir s’accumuler les billets verts sur son compte en banque. Entre les lancements de parfums et les contrats publicitaires, la star de la téléréalité américaine ne manque jamais une occasion de faire des affaires. Et le succès est toujours au rendez-vous. Fin juin, la bimbo a lancé un jeu mobile sur l’App Store et le Google Play, «Kim Kardashian: Hollywood», qui cartonne. Les détracteurs de Kim Kardashian lèveront certainement les yeux au ciel en apprenant qu’il lui a permis d’engranger 1,6 million de dollars en cinq jours seulement, selon le New York Times.

Sur le Google Play, 127.362 joueurs ont mis 5 étoiles sur 5 à l’application mobile, sur 197.262 avis. Sur l’App Store, la note s’élève à 4 étoiles et demie sur 5 (pour un total de 382 avis). «Kim Kardashian: Hollywood» figure à la 48e place du classement des applications gratuites en France dans la boutique en ligne d’Apple. Aux Etats-Unis, il arrive à la 4e position.



L’objectif du jeu mobile? Devenir une star hollywoodienne, bien sûr. Le joueur incarne une apprentie Kim K «sur le chemin de la gloire et de la fortune». Une fois son avatar créé, il doit remplir des missions de haut vol comme participer à des shootings photo, acquérir une garde-robe, ou encore aller chez le coiffeur.

Au vu du succès de son jeu, Kim Kardashian devrait encore engranger plusieurs dizaines de millions de dollars. Car même si l’application est gratuite, il est nécessaire de dépenser de l’argent pour progresser dans le jeu et atteindre la célébrité. Les analystes de l’agence Bloomberg prédisent que le jeu amassera probablement 200 millions de dollars de revenus (147,7 millions d’euros) d’ici à la fin de l’année. La bimbo, qui doit toucher 45 % des revenus pour avoir prêté son nom au jeu, devrait donc toucher la très jolie somme de… 85 millions de dollars.