VIDEO. Jibo, le petit robot social et familial

TECH Une pionnière du MIT a dévoilé un compagnon pour la maison...

Philippe Berry

— 

Le petit robot Jibo peut pivoter à 360°.
Le petit robot Jibo peut pivoter à 360°. — JIBO

Lors d'un Ted talk, en 2010, Cynthia Breazeal se demandait pourquoi nous utilisions des robots sur Mars mais pas dans le salon. Après quatre ans de recherche au MIT, elle présente Jibo, un compagnon intelligent qui veut se faire une place dans nos maisons.

>> Jibo en vidéo

Tout rond et tout mignon, Jibo ne surfe pas sur la mode des robots humanoïdes. Il montre ses émotions avec un gros point lumineux qui peut prendre différentes formes, notamment un cœur quand un enfant le touche. Il peut tourner sa «tête» à 360° mais doit être déplacé manuellement. Grâce à des multiples capteurs, il voit, écoute et parle. Surtout, il utilise ses «sens» pour développer une intelligence sociale.

La reconnaissance faciale lui permet notamment de prendre des photos des enfants ou de leur raconter une histoire. Il apprend de chaque situation, par exemple qu'un étudiant qui rentre tard a souvent envie de commander une pizza ou chinois.

Pas open source

Son cerveau est basé sur Linux mais dans une version propriétaire qui ne sera pas, pour l'instant, open source. La startup espère toutefois que la plateforme séduira les développeurs, notamment avec des apps orientée maison connectée.

La gestation de Jibo n'est pas terminée. Il doit arriver en décembre 2015, à 499 dollars, après une campagne de levée de fonds sur IndieGogo. Après moins d'une journée, le but de 100.000 dollars était déjà dépassé, mercredi soir.