Google veut protéger la propriété intellectuelle

V.G avec dépêches

— 

Les bloggers se sont imposés dans la campagne électorale aux Etats-Unis comme une source d'information très prisée face aux médias traditionnels.
Les bloggers se sont imposés dans la campagne électorale aux Etats-Unis comme une source d'information très prisée face aux médias traditionnels. — Samantha Sin AFP/Archives

Google réagit. La firme s'apprête à filtrer les vidéos sur YouTube - qu'elle a racheté il y a quelques mois. Le journal américain «Mercury News» rapporte que Google utilisera la technologie de filtrage Audible Magic que Myspace vient tout juste d'adopter. Ce système permet de marquer les vidéos afin de pouvoir bloquer celles violant le copyright.

Les ennuis de YouTube ne datent pas d'aujourd'hui. Dernièrement, c'est le géant américain Viacom qui l'a sommé de retirer 100.000 vidéos. Le même Viacom qui vient de signer un partenariat avec Joost.

Eric Schmidt, le PDG de Google, a déclaré jeudi à l'agence de presse Reuters que la lutte contre le piratage et la protection de la propriété intellectuelle était la principale priorité de l'entreprise. Avec le risque de faire fuir les internautes vers des sites moins connus et moins contrôlés.