Le DVD entre dans l'ère de la gravure de VOD

©2006 20 minutes

— 

La vidéo à la demande (VOD) se cherche. Après le DTO (Download to Own) lancé en août par TF1 Vision et consistant en l'envoi, par la poste, d'un DVD de sauvegarde en sus du film téléchargé, voici le DTB de CanalPlay. Soit Download to Burn ou « téléchargement définitif avec gravure ». Le principe : le consommateur télécharge deux fichiers du même film, l'un qu'il conserve sur son PC et qu'il peut visionner à loisir, et l'autre qu'il peut graver une (seule) fois pour le regarder sur une platine DVD.

« Proposer une offre légale complète va dans le sens de l'histoire », justifie Tristan Du Laz, directeur des programmes et contenus de Canal+ Active. L'offre DTB de CanalPlay reste cependant timide : de 10 e à 18 e, treize longs métrages un peu anciens (de Fog à Rambo), issus du seul catalogue Studio Canal. « C'est un test en grandeur nature, il faut défricher. » Selon nos informations, en plus de Studio Canal, qui compte systématiser le lancement de ses nouveautés en DTB, deux majors américaines seraient prêtes à rejoindre CanalPlay dans l'aventure. Ce qui porterait rapidement l'offre à près de deux cents titres disponibles. Outre-Atlantique, le DTB n'est pas nouveau. Le site américain CinemaNow l'applique déjà, sans que l'on en connaisse les résultats commerciaux. « Nous n'avons pas retenu cette solution, car, d'après nos estimations, de 20 % à 30 % des platines de salon ne pourraient pas lire le DVD gravé », explique Mihai Crasneanu, le PDG de Glowria, dont la plate-forme VOD est agrégée par Fnac.com et Neuf.

Nos essais sur CanalPlay, avec le film espagnol Lucia et le sexe se sont effectués sans heurts. Le DVD gravé qui a été lu sur différentes platines, dont la PS2 et la Xbox 360, inclut chapitrage, VF et VOST en 5.1. Un résultat finalement assez proche du disque acheté dans le commerce.

Christophe Séfrin

Se créer un compte en s'enregistrant (coordonnées bancaires comprises) sur Canalplay.fr Pour les abonnés, une mise à jour du lecteur du site est proposée, incorporant des outils de gravure. Choisir sa vidéo et procéder à la validation de l'achat. Avec une ligne à haut débit, compter tout de même 1 h 40 pour le téléchargement et la gravure de son DVD en cliquant sur « Graver ». Téléchargement « progressif » oblige, la possibilité de lecture du fichier est quasi instantanée.