Google achète l’entreprise de drones solaires que lorgnait Facebook

INTERNET Le géant américain compte apporter internet dans les zones les plus reculées du globe grâce à ses drones…

Benjamin Chapon

— 

Un drone de la société Titan Aerospace
Un drone de la société Titan Aerospace — Titan Aerospace

Google a été plus prompt, ou plus généreux, que Facebook pour acheter la société Titan Aerospace. Le géant d’internet est ainsi allé plus loin que les rumeurs selon le Wall Street Journal et a acquis le fabricant de drones solaires pouvant voler en haute altitude pendant cinq ans sans assistance.

Facebook avait émis le souhait de doter ses drones d’émetteurs pour amener Internet dans les zones les plus reculées du globe. Il aurait pour cela fallu une véritable flottille de drones survolant la planète en permanence.

Google joue la philanthropie

Il semblerait que Google a les mêmes ambitions que Facebook en achetant Titan Aerospace. Peut-être est-ce également un moyen de gêner le projet de son concurrent.

«Nous sommes enthousiastes à l’idée d’accueillir Titan Aerospace dans la famille Google. Il est encore tôt pour en parler, mais des drones atmosphériques pourraient aider à donner un accès internet à des millions de personnes, et à résoudre des problèmes comme l’assistance lors des catastrophes», a rapporté le porte-parole de Google.

Facebook joue la coopération

Le prix de la vente n’a pas été révélé mais lors de l’approche par Facebook de la compagnie Titan, les rumeurs évoquaient une vente aux alentours de 60 millions de dollars. Finalement, Facebook se serait tourné vers l’entreprise britannique Ascenta, fabriquant d’avions solaires, pour établir une coopération entre leurs équipes techniques.

Les premiers avions Titan/Google et Ascenta/Facebook devraient pouvoir voler en 2015.