La France deuxième au classement des demandes d'infos sur les utilisateurs de Google

TRANSPARENCE Elle n'est plus devancée que par les Etats-Unis, note Google dans son dernière «rapport de transparence»...

Nicolas Bégasse

— 

Illustration: le logo de Google.
Illustration: le logo de Google. — SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

Tous les mois, les autorités de dizaines de pays demandent à Google des renseignements sur les personnes utilisant les services du géant américain. Depuis quatre ans, la firme de Mountain View indique dans un «rapport de transparence», chaque semestre, plusieurs données concernant ces demandes émanant d’administrations et de tribunaux du monde entier: nombre de demandes par pays, nombre de fois où Google accepte de répondre à ces demandes d’information et nombre d’utilisateurs concernés par pays.

Pour la première fois depuis la création du rapport, la France atteint le top 2 du nombre de demandes adressées à Google pour le dernier semestre 2013: avec 2.750 demandes de renseignements sur les utilisateurs, elle passe devant l’Allemagne (2.660) et l’Inde (2.513) mais reste loin derrière les Etats-Unis (10.574). La moitié (51%) des demandes formulées par les autorités françaises ont reçu une réponse au moins en partie positive de la part de Google. L’entreprise a répondu défavorablement aux autres demandes de renseignements.

A noter qu’au total, le nombre de demandes de renseignements sur les utilisateurs continue d’augmenter. «A l’image de l’utilisation de nos services», nuance Google.